Le déclic propreté

La propreté. Pour certains d’entre vous, c’est d’actualité cet été. Pour tout vous dire, je pensais que ce serait notre chantier de l’été, étant donné que le Petit Prince entre à l’école à la rentrée. Coûte que coûte, il fallait donc abandonner les couches. Et puis finalement…

Je vous l’avais raconté pour Little B. la propreté fut compliquée. Durant un an, il avait catégoriquement refusé le pot, et puis finalement, du jour au lendemain, il avait décidé de devenir propre. Il s’était levé d’une sieste lors de nos vacances et avait réclamé une culotte. Fini les couches !

Fort de cette expérience, pour le Petit Prince, nous avons décidé d’aborder le problème différemment. Nous n’avons pas du tout parlé de propreté avec lui avant le mois de mai, parce que nous étions intimement persuadé que cela viendrait quand il serait prêt. Le pot était toujours présent, depuis toujours il voyait son frère s’en servir, il était libre de s’assoir dessus s’il voulait mais nous n’en faisions pas cas. Et puis en mai, voyant qu’il n’était pas spécialement pressé de l’utiliser – ni même intéressé – mais le sentant prêt, nous avons commencé à lui expliquer qu’à la rentrée il irait à l’école et qu’il n’aurait donc plus le choix et à le laisser fesses nues après la douche chaque soir. Nous avons également sorti les livres sur le sujet dans la bibliothèque, mais le tout sans aucune pression. Il les lisait s’il le désirait, il allait sur le pot s’il voulait (et généralement pas du tout) et nous dédramatisions réellement les accidents (ce n’est pas grave, ce n’est qu’un pipi par terre, on nettoie et c’est fini). On s’était dit qu’on verrait tranquillement cet été. Je ne sais pas si ça a joué mais je lui ai aussi dit que j’étais contente qu’il grandisse, qu’il abandonne ses couches de bébé et devienne un grand, parce qu’on allait pouvoir faire plein d’autres choses avec lui. Bref.

Le Petit Prince s’est levé un samedi matin du mois de juin avec sa couche et a demandé le pot, sans que l’on s’y attende. Et depuis ce jour, il est propre ! Comme son grand frère, il a décidé du moment et de la manière dont il devenait propre.

Depuis ce jour également, il dispute son frère si ce dernier sous-tend qu’il est trop petit pour faire une activité et affirme à corps et à cris (surtout à cris ;-)) qu’il est grand lui aussi maintenant. C’est drôle et tellement chouette. C’est officiel, il n’y a plus de bébé chez nous !

Propreté pot

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le déclic propreté »

  1. C’est marrant parce que mon aîné a fait à peu près la même chose! déclic un jour alors que cela faisait des mois qu’on le tannait avec le pot…
    Comme quoi il faut leur faire confiance : ils savent bien quand ils sont vraiment prêts … et finalement c’est beaucoup plus efficace que d’essayer de les forcer!
    Enfin on verra si ça se passe de la même façon pour le second, je croise les doigts !

    Aimé par 1 personne

Venez papoter !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s