Le réveil de B

Cela fait très longtemps que je ne vous ai pas parlé de mon Little B et de ses soucis de santé. Des mois en fait. La dernière fois que j’ai abordé le sujet par ici, c’était pour le premier anniversaire de son opération. Et si mon papier se voulait plein d’optimisme, je dois vous avouer que derrière mon écran, l’angoisse était de retour. Little B ne mangeait à nouveau pas grand-chose. Il grignotait plus qu’il ne se nourrissait en réalité, même s’il se réconciliait peu à peu avec la nourriture. Mais au-delà de cela, il se plaignait surtout beaucoup du ventre. Tant et si bien que nous reprenions les examens à ce moment-là.

On a commencé par une simple échographie. Je redoutais qu’on lui prescrive un nouveau TOGD, cet examen qui avait consisté deux ans plus tôt à l’attacher sur une table, à l’intuber par le nez sans anesthésie et à le balancer de haut en bas au son de ses hurlements, durant les plus longues 40 minutes de sa vie d’enfant.

Cette fois heureusement, l’échographie a suffi à nous donner une piste : la constipation. Little B était entré dans un cercle vicieux : plus il avait mal au ventre et plus il se réfugiait vers des aliments « doudou », c’est-à-dire des aliments qui ne l’effrayaient pas – dans notre cas, il s’agissait de riz, de compotes et d’épinards. Et plus il aggravait sa constipation.

On a commencé un traitement, puis on en a changé au bout d’un mois pour aller vers quelque chose d’un peu plus fort. Et trois mois après, tout est rentré dans l’ordre. Mieux, nous regardons Little B manger et nous avons le sentiment qu’il s’éveille d’une très longue hibernation.

Le traitement est désormais arrêté, mais l’appétit de Little B est resté. Cela fait des semaines que nous ne l’avons pas entendu se plaindre de son ventre – exception faite du matin de la rentrée scolaire ;-). Là où il fallait se battre il y a encore un an pour qu’il avale quelque chose avant d’entamer sa journée, il demande désormais une tartine en plus de son biberon à chaque petit déjeuner. Et le réveil fut !

IMGP1590

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le réveil de B »

Les commentaires sont fermés.