Un an d’école

Comme un p’tit coup de nostalgie en regardant le temps qui passe. Nous sommes déjà en juin, la fin de l’année scolaire approche et je dois l’admettre, je n’ai pas vu ces derniers mois défiler. Little B déjà s’apprête à tirer un trait sur sa première année d’école. Mon petit qui doucement devient grand.

Cette première année fut chahutée. Bien plus chahutée qu’on nous l’aurions souhaité. D’abord parce que nous sommes tombés, peut-être non pas sur la mauvaise maitresse, mais en tout cas sur la mauvaise année. Elle a eu manifestement des soucis personnels qui l’ont conduite à être très souvent absente. Il y a eu de très nombreux arrêts maladie. Des arrêts pour cause de mouvements de grève. Et quand elle était là physiquement, elle n’était pas réelle présente. Nous avons eu plus d’échanges constructifs cette année avec l’Atsem de Little B, qu’avec son enseignante, qui donnait l’impression de ne pas savoir de qui ou de quoi nous parlions. Nous n’avons vu le cahier de classe que trois fois cette année, il y a quasiment une faute d’orthographe par phrase et ils n’ont franchement pas fait grand-chose. Ceci dit, il ne passe pas le bac cette année, ce n’est donc en soi pas dramatique.

Plus ennuyant en revanche, l’objectif manqué de cette année. Nous souhaitions avant tout que Little B découvre l’école et prenne plaisir à s’y rendre chaque matin. Raté ! Petit bonhomme est à l’école en apnée. Il compte chaque matin à son réveil le nombre de dodos qui le séparent des jours de repos, nous saute dans les bras chaque mardi et vendredi soir en criant de joie « c’est les vacances ! » et part à reculons, grognon, chaque lundi matin. Il y a quand même un léger mieux depuis le retour des vacances de printemps.

Il faut dire que cette année, Little B s’est fait molester. Il y a eu un petit camarade un peu violent. Et puis, il s’était lié d’amitié avec des grandes sections, mais certains l’ont pris pour une poupée vivante. Tant et si bien qu’en janvier, il ne pouvait plus faire un pas dans l’école sans être « bisouillé », attrapé par la main et trimbalé d’un bout à l’autre de la cour. Il n’était plus libre de ses mouvements. L’école a décidé de régler le problème en interdisant aux petits de jouer avec les grands. Mais pour petit bonhomme, ce fut la double peine, puisque du jour au lendemain, il n’a plus eu le droit de jouer avec son meilleur copain.

Il y a quand même du positif dans cette année. Ces neuf derniers mois, nous avons vu Little B grandir et s’ouvrir aux autres. Bon gré, mal gré, il a pris en aisance et assurance. Il est plus à l’aise dans ses interactions avec les autres. Plus à l’aise avec son corps également. En cette fin d’année scolaire, petit bonhomme est définitivement bien mieux dans ses baskets. Et c’est précieux !

Baba 1Baba2Baba3Baba4

Publicités

8 réflexions au sujet de « Un an d’école »

  1. Quelle année dis donc… Comme tu le sais, la première année de bonhomme n’avait pas été rose non plus. La deuxième se termine et le constat est toujours aussi négatif. Je m’en veux de ne pas avoir été assez pro active, même si je ne vois pas trop ce que j’aurais pu faire de plus face à une éducation nationale butée et convaincue que les parents sont l’Ennemi. Continue à défendre B. comme tu le fais si bien et n’aie pas peur d’exagérer, nos poulets méritent un enseignement de qualité et d’être considérés comme les enfants qu’ils sont.

    Aimé par 1 personne

  2. Pauvre chaton ça me noue le boyau de lire ce bilan. On aurait tellement envie que cette première année de maternelle ne soit remplie que de beaux souvenirs car l’air de rien, en entrant à l’école, ils signent pour un bail d’environ 20 ans…
    Le mien a été plus chanceux et est tombé sur une merveille d’instit’. Reconversion professionnelle, première année d’enseignement, motivation au top, adorable, sympathique, que du bonheur.

    Aimé par 1 personne

  3. Sa première année d’école a l’air de ne pas avoir été super facile pour lui, mais il a bien grandi et la rentrée prochaine sera surement tout à fait différente !

    En tout cas, ton petit bonhomme est adorable et à l’air super joyeux !

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.