Motricité et liberté

Chez Chroniques de Maman, nous ne sommes pas des foudres de guerre en matière de motricité. Il paraît que certains enfants marchent à 9 mois – mauvaise foi mise à part, je l’ai constaté de mes propres yeux – mais ce n’est pas vraiment le genre de la maison. Ici, nous sommes plutôt à la cool. Tant et si bien que le pédiatre de Little B s’était un peu inquiété à l’époque de savoir que petit bonhomme ne voulait pas entendre parler de la position assise à 9 mois. Little B finalement tenait assis à 10 mois, enchaînait avec du quatre-pattes et marchait à 16 mois.

Pour le 2ème, j’ai cru – et beaucoup entendu aussi – que cela allait parfois plus vite. Une histoire d’aîné qui vous tire par le haut, toussa, toussa. Ou bien c’est une fable racontée par mes parents pour rassurer l’enfant lente que je fus, étant donné que c’est ma petite sœur qui m’a appris à me relever et marcher ;-). (Papa, maman, si vous passez par ici, je vous aime :-))

Digression familiale mise à part, il paraîtrait donc que les deuxièmes vont plus vite. Humm, humm ! L’information ne semble pas arrivée aux oreilles du Petit Prince, qui suit à la cool les traces de son grand frère. Bébé – 9 mois depuis peu – commence donc tout juste à vouloir s’assoir.

IMG_20150131_191440A la maison, on ne force rien. Je ne dirais pas pour autant que nous sommes des adeptes de la motricité libre, parce qu’on ne va pas se mentir, cela dépanne de pouvoir poser bébé assis, plutôt qu’allongé à même le sol. On nous avait offert un petit bureau Cotoons pour Little B et je trouve que sur ces quelques semaines, quand bébé tient assis mais ne s’assoie pas encore seul, il dépanne vraiment et montre à l’enfant l’intérêt de cette positon. Cela ne dure pas longtemps, mais cela dépanne.

IMG_20150501_104846Ceci dit, nous en faisons une utilisation très raisonnable et raisonnée et quand nous avons le temps, les mercredis et week-ends, nous laissons le Petit Prince au maximum évoluer seul et rouler/bouler. J’installe alors de grandes couvertures sur le sol du salon.

Pour le reste, il y a un transat et un parc, qui me permet de poser facilement bébé en sécurité quand je monte à l’étage aux toilettes par exemple. Mais la plupart du temps, le Petit Prince ne veut pas vraiment en entendre parler. C’est donc surtout un coffre à jouets à ciel ouvert.

Quand viendra la marche, le Petit Prince composera sans doute comme son frère, avec son super trotteur Vtech. Ce déambulateur musical, version moins de 36 mois, casse les oreilles parentales, mais il faut le reconnaître, il a une cote de folie.

La seule chose sur laquelle je tiens bon, ce sont les trotteurs, interdits de cité. J’ai failli craquer lorsque j’ai vu à quel point bébé adorait celui de son cousin il y a quelques semaines – oui, je reste humaine – mais je me suis ressaisie. Comme si j’allais lâcher TOUS mes principes, nan mais ho 😉 !

Au final, nous ne sommes donc pas dans une motricité libre au sens strict mais plutôt dans un mode cool, où l’on compose en fonction de l’enfant et de notre vie, sans trop se prendre la tête. Et chez vous, on est plutôt observant ? Accompagnant ? Aidant ? Stressé ou cool ?

IMGP8929IMGP8938IMGP8947IMGP8951

Publicités

20 réflexions au sujet de « Motricité et liberté »

  1. Pour nous aussi j’avoue pas complètement de motricité libre. Bébé a eu une période où il ne voulait plus être sur le dos ni sur le ventre, nous le metions donc parfois assis entre des coussins dans son parc ou sur notre canapé avant même qu’il ne sache le faire tout seul. Celà nous a d’ailleurs valu des remontrances de notre crèche mais petit bonhomme était tellement heureux de pouvoir lire assis et non couché!!! Notre fils est aussi une personne qui prend son temps, il a fait du dos ventre à 4 mois et du ventre dos à 6 mois, il se tenait assis à 7-8 mois puis essaiyait de passer de la position assise à debout à 9 mois et 27 jours. Il n’y ai vraiment arrivé qu’à 10 mois en même tant que son passage « je rampe au sol ». J’avoue que quand il s’avais se mettre debout et que le « rampage au sol » l’énervait, nous avons utilisé un porteur (mais pas plus de 10 minutes par jour) et qu’est ce qu’il était heureux dedans de pouvoir se déplacer tout seul en arrière puis en avant sans que maman et papa ne lui tienne les mains. Aujourd’hui à 14 mois bien que le 4 pattes soit ce qui est le plus rapide comme mode de déplacement pour lui, il passe de meuble en meuble en marchant sans se tenir, il enlève sa main de la mienne pour pourvoir marcher tout seul (quelques secondes après il faut vite qu’il retrouve un appuis). Je pense qu’il faut écouter ce que nous dis notre coeur et le besoin de notre enfant tant pis pour les « normes et les règles » Car il n’y a rien de plus beau que de voir son enfant heureux et évoluer à son rythme

    Aimé par 1 personne

    1. C’est précis tout ça 😉 ! Mais il n’a pas l’air de prendre spécialement son temps ce petit bonhomme, il est complètement dans les moyennes :-). De toute façon, chacun son rythme, 😉 !

      J'aime

  2. Coucou. Je suis la maman d’un petit bonhomme, Matteo. Pour moi, motricité et liberté ont surtout rimé avec tracas et petits soucis. Il m’est arrivé de le perdre de vue ou encore de devoir ramasser quelques précieux objets en miettes. Néanmoins, je n’oublierai jamais ses premiers pas. Le deuxième petit monstre est en route, j’espère que tu as tort et que pour le deuxième, ça ne va pas plus vite 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Motricité libre à fond, j’avoue 🙂 Parfois ça râlait quand il était sur le dos alors qu’il voulait être sur le ventre mais résultat il a vite compris le truc. De mémoire, il ne s’est pas assis tôt non plus mais il rampait à fond la caisse à l’autre bout de la maison, donc je crois qu’il n’en voyait pas l’intérêt (bah quoi on peut pas tout faire en même temps non plus :).
    Au final, faut se dire que tous les enfants vont marcher, que ça soit à 9 mois ou 17… A leur rythme, c’est nous que ça stresse, eux ils ont toujours un truc nouveau à découvrir entre temps 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. C’est bien vrai ! Et je vais faire ma mauvaise mère, mais je vais avouer qu’ici je ne suis pas pressée de voir le Petit Prince marcher, parce que ce sera la fin de la tranquillité. Il faudra que j’ai des yeux partout.

      J'aime

  4. Moi le mien a 7 mois et demi et ne tient pas assis, je le mets de temps en temps en position assise pour lire une histoire ou pour jouer avec moi, sinon c’est une grande couverture à même le sol et en avant les roulé-boulés! ici non plus pas de trotteur!

    Aimé par 1 personne

  5. C’est marrant mais je ne saurais plus dire exactement les étapes par lesquelles est passé gremlins. A 1 an il marchait, je crois, mais à part ça… comme quoi ces histoires d’âge n’ont bien aucune importance !

    Aimé par 1 personne

  6. Chez nous c’est cool aussi, il prend son temps. Il n’a commencé à apprécier d’être sur le ventre que vers 7 mois. Assis à 8 mois, ramping à 10 mois, 4 pattes à 13 mois et là nous sommes à l’aube des 16 mois et pas encore de marche. Il a un charriot de marche qu’il adore mais je ne veux pas de trotteur. On dit qu’au plus longtemps ils font du 4 pattes au plus ça renforce les hanches donc on ne stress pas.

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne connaissais pas l’histoire des hanches 🙂 ! ça me rappelle que Little B, même quand il marchait, a pendant longtemps gardé le réflexe de reprendre le 4-pattes quand il voulait aller vraiment vite.

      J'aime

  7. Pas complètement motricité libre ici, j’avoue l’avoir mise assise alors qu’elle ne trouvait pas la position seule, mais comme toi, pratique, et puis elle adorait.
    La pédiatre un peu embêtée de voir qu’à 11 mois elle ne se mettait pas assise seule, nous a envoyé chez une physiothérapeute qui a bien débloqué la miss. Elle a presque 14 mois, marche avec son chariot, tient debout sans appui dix secondes. C’est pas une pressée mais je respecte son rythme et ses envies. Je sais bien qu’à la fin ils marchent tous, sauf réel problème, alors qu’ils prennent leur temps et qu’ils fassent leurs découvertes tranquilles !

    Aimé par 1 personne

    1. Ici aussi, le pédiatre était inquiet pour Little B, mais comme il avait des soucis de santé associés, il craignait peut-être quelque chose de plus vaste. Finalement, tout va bien. Pour le Petit Prince, la pédiatre est moins inquiète, surtout qu’elle sait qu’on n’est pas des rapides dans la famille ;-).

      J'aime

  8. Total adeptes du no-stress avec un lutin d’une lenteur pourtant déconcertante niveau développements moteurs. Il a marché à… 22 mois et 1 semaine 🙂 Record à battre !

    Aimé par 1 personne

    1. J’avais lu quelque part qu’ils prennent tous plus ou moins leur temps pour certaines choses, mais qu’à l’arrivée, à 3 ans, ils étaient tous au même niveau. Je crois que c’est assez vrai :-).

      J'aime

  9. Mininous aura bientot 5 mois et deteste etre sur le ventre donc pour pas quelle soit tout le temps couchee on la cale entre des coussins pour quelle soit assise et elle adore ca. On verra et on sadaptera a elle 😉

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.