Bébé à vélo

On a commencé à s’équiper doucement il y a un an. Avec l’homme, nous nous sommes dits que Little B arrivant en âge de faire du vélo, il serait dommage de ne pas le suivre, surtout que nous avons la chance de vivre à quelques kilomètres de la forêt des Landes et du bassin d’Arcachon. Et puis Bordeaux, petit à petit, nous a convaincus. Cette ville est réellement faite pour le vélo. Tant et si bien que nos bicyclettes sont devenues un mode de déplacement à part entière.

Depuis septembre, l’homme emmène donc Little B à l’école à vélo chaque matin, avant de filer au travail. De mon côté, je suis encore piétonne avec le Petit Prince, mais j’effectue certains de mes déplacements solo à bicyclette. Et tout doucement, nous commençons à initier le petit dernier au plaisir du vélo.

>> A partir de quel âge ?

On nous a déjà demandé à plusieurs reprises à partir de quel âge nous avons installé le Petit Prince sur un siège vélo. Pour tout vous dire, c’est extrêmement récent. La plupart des sièges sont adaptés pour des enfants à partir de 9 mois. Pour certains, c’est un an. Plus qu’une question d’âge, j’ai lu un peu partout qu’il est recommandé que l’enfant tienne surtout bien assis.

Je trouvais personnellement dommage que le Petit Prince, 8 mois, ne puisse pas nous suivre dans nos aventures en vacances la semaine dernière, surtout qu’il tient déjà assis. Nous avons donc investi dans un siège Hamax Siesta, qui a la particularité de s’incliner à 20° et je n’ai fait avec lui que des pistes cyclables goudronnées, en position sieste, pour éviter les secousses pour le dos. J’ai par ailleurs limité le temps des balades dans un premier temps. Ce siège présente le grand avantage de permettre à l’enfant de s’endormir tranquillement sans piquer du nez.

>> A l’avant ou à l’arrière ?

J’ai lu qu’il était mieux d’installer bébé à l’avant. Cela permet de l’avoir sous les yeux. Ici, nous avons opté pour deux sièges à l’arrière. A titre personnel, j’avais peur de ne pas gérer l’équilibre à l’avant. Notez que les sièges qui se fixent à l’avant conviennent en moyenne pour des enfants de maximum 15kg. Les sièges arrières sont adaptés jusqu’aux 4/5 ans des enfants pour 20kg en moyenne, selon les sièges.

>> Quid de la remorque ?

Elle présente le grand avantage de pouvoir transporter plusieurs enfants. Un bémol cependant : nous avons testé ce système pendant les vacances avec mon neveu de tout juste un an et il n’était pas hyper à l’aise dedans. Je pense qu’il ne tient pas encore suffisamment bien assis.

En fouillant sur le net, j’ai par ailleurs découvert qu’il existe pour les plus petits un siège bébé coque pour remorque. Il permet de transporter les enfants en remorque jusqu’à 9 mois ou 9kg. Cela peut être une très bonne solution pour ceux qui veulent se déplacer à vélo avec des nourrissons.

>> Quel casque ?

Pour être certain d’avoir un casque adapté, il faut que vous mesuriez le tour de tête de votre bébé. Le plus petit casque que j’ai pu trouver, via un site spécialisé, commence à partir de la taille 44. La bonne nouvelle, c’est que les casques sont évolutifs et qu’ils durent donc quelque temps.

>> Quelles précautions ?

Cela paraît évident, mais la première précaution est de respecter le code de la route. Pour ce qui est de bébé ensuite, il faut penser que contrairement à vous, il ne bouge pas. Il faut donc veiller à ce qu’il soit bien couvert. A l’inverse, en été, gare au coup de chaud ! Il faut penser au casque, à la crème solaire, aux lunettes, ainsi qu’à un t-shirt et un pantalon. Et puis, évidemment, il faut emmener un biberon d’eau.

Attention enfin aux chutes à l’arrêt. Le poids de l’enfant peut déséquilibrer le vélo appuyé sur une béquille. Il vaut donc mieux mettre son casque à l’enfant avant de l’installer et lui retirer une fois descendu de vélo seulement.

Et chez vous, est-ce qu’on fait du vélo avec bébé ?

IMG_20150412_184117Photo vélo 1IMG_20150420_195552

Publicités

6 réflexions au sujet de « Bébé à vélo »

  1. On a commencé à 8 mois avec bonhomme mais effectivement, dans un siège « normal », si l’enfant s’endort (ce qui est rapide, même à vélo) il a tendance à piquer du nez vers l’avant. On a aussi fait la bêtise à plusieurs reprises de ne pas le couvrir assez et de récupérer un petit glaçon au bout de 10 min… Pour le casque, bonhomme a un tout petit tour de tête et le premier âge de chez Décathlon a très bien fait l’affaire dès le départ (donc 8 mois). Tu en vois partout, il est bleu avec une grenouille verte dessinée sur tout le dessus. Nous concernant, c’est plutôt d’enlever les roulettes notre prochain défi vélo 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Il ne l’avait pas en stock quand on a été chercher le siège. Leur premier casque bébé était beaucoup trop grand pour le Petit Prince. Du coup, j’ai du commandé un casque chez Culture Vélo ;-).

      J'aime

  2. Oh oui du vélo depuis les 9 mois de Mouette. J’ai opté pour le siège à l’avant et j’adorais. Je trouvais ça rassurant d’avoir mon fils sous les yeux et de pouvoir lui parler, le toucher si besoin bref être connectée à lui. Maintenant on a un siège à l’arrière et c’est super Chouette aussi.

    Aimé par 1 personne

  3. oh c’est trop trop bien!!! Je pense qu’on le fera un peu plus tard avec MiniNous car elle n’a que 4 mois pour l’instant mais comme son papa ne se déplace quasiment qu’à vélo et qu’il a hate de l’emmener en balade, ça va sans doute se faire. Seul hic, elle aura 9 mois en septembre, début de l’automne…pas sur qu’elle en profite beaucoup!

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.