L’enfant qui faisait ses nuits

Cher lecteur, chère lectrice,

Laisse-moi t’avouer que nous sommes des parents chanceux. Des parents extrêmement chanceux même. Parce que vois-tu, à la question « alors, le Petit Prince fait ses nuits ? », je vais te répondre par la positive.

Oui, j’ai le bonheur de pouvoir écrire que le Petit Prince fait ses nuits depuis ses 2,5 mois. Seulement vois-tu cher lecteur, chère lectrice, cette phrase ne dit pas tout. Parce qu’effectivement le Petit Prince fait ses nuits, mais :

  • il perd sa tétine adorée en moyenne 4 fois par nuit.
  • il pleure dans son sommeil (parce que remontées de lait, parce que mal de dents, parce que cauchemars, parce que…) en moyenne quatre autres fois par nuit.
  • il enchaîne les rhumes et les périodes de nez bouché qui l’empêchent de téter sa tétine à volonté.
  • il gazouille régulièrement entre trois et quatre heures du matin, parce qu’il aime faire une pause au milieu de la nuit pour nous raconter ses rêves.
  • Il déclenche assez souvent sa veilleuse musicale, histoire de passer le temps.

Alors effectivement, cher lecteur, chère lectrice, si tu me demandes si le Petit Prince fait ses nuits, je vais te répondre par la positive et tu vas estimer que nous sommes des parents chanceux. Mais, tu l’auras compris, si tu me demandes si nous – parents du Petit Prince – faisons nos nuits, ma réponse sera bien différente. Sur ce, ne m’en veux pas cher lecteur, chère lectrice, mais je t’abandonne sur le champ pour aller prendre un café bien noir. Question de survie 😉 !

Photo Faire ses nuits

Publicités