Enfant geek : quelles applications pour tablette ?

On termine la semaine avec un papier collaboratif, puisque je vous mets aujourd’hui à contribution (y a pas de raison, c’est vendredi).

Avec l’homme, nous avons investi en fin d’année dernière dans une tablette familiale. Elle est essentiellement utilisée par l’homme et moi-même. Néanmoins, Little B – 3 ans – y a accès de manière très mesurée – nous n’excédons pas les 15min/semaine et pas toutes les semaines – à sa demande et sous notre contrôle uniquement. Je lui ai donc installé quelques applications dédiées :

IMG_20150205_143314>> 10 doigts 1€99

Je vous en ai déjà parlé dans un long papier. L’application s’accompagne d’un jeu de chiffres en bois mais peut également s’utiliser avec les seuls doigts de la main. Ce jeu, inspiré de la pédagogie Montessori, entend faire découvrir les chiffres et les premières notions d’addition. C’est un carton à la maison. Pour les plus grands, il y a également l’application Jusqu’à 100.

>> Le Puzzle Pack de Disney Digital Books 4€99

Je lui ai pris le pack Cars/Monsters & Cie/Planes parce que ce sont ses héros du moment (Dusty et Flash McQueen). Chacun des trois univers comprend 6 puzzles – 6 recherches de mots – 6 jeux des différences – un mémory – un trouve-moi et 30+ mots cachés. Vous pouvez régler le niveau de difficulté sur 1, 2 ou 3.

Sincèrement, cette application n’est pas révolutionnaire mais elle a le mérite de proposer des jeux de réflexion. Jeux sur les mots mis à part, je la trouve vraiment adaptée à un enfant de trois ans. Et il faut reconnaître qu’il adore cette application.

>> Le Pack Haba 4€99

Haba, nous sommes fans à la maison. Donc forcément, je n’ai pas résisté à télécharger ce pack de trois jeux : Le Verger / Le Corbeau et les chiffres / La Pyramide des Animaux. Ce sont évidemment les jeux de société déclinés en numérique. On retrouve par exemple le côté collaboratif du Verger. Pratique en voyage – parce qu’à la maison, nous sommes des geeks modérés, on préfère la version jeu de société ;-).

Mais les applications vont plus loin et proposent par exemple à l’enfant de planter un arbre et de suivre le cycle complet de sa croissance. Ou encore de se balader dans un jardin et de le faire évoluer au fil du jeu… Pratique : nous, parents, pouvons définir à l’avance la durée du jeu. Une fois le temps écoulé, l’application est indisponible pour 24 heures. Il est également possible de créer 4 profils pour enregistrer la progression de chaque enfant.

Voilà pour l’instant l’étendue de nos téléchargements pour enfant. Maintenant, c’est à vous : quelles applications pour enfant auriez-vous à nous conseiller ?

Publicités

3 réflexions au sujet de « Enfant geek : quelles applications pour tablette ? »

  1. Idem ici pour Mango quand il était plus petit et pour les tableaux de Wonderkid (livre promenade interactif pour les enfants). Toute la série des Dr Panda également, les graphismes sont sympa, les jeux courts et pour certains laissent une bonne part à l’imagination, je pense notamment à Daycare qui pourrait beaucoup plaire à B.. Gaspard, un recueil de jeux qui tourne autour de l’histoire d’un petit garçon est aussi sympa mais un peu cher à mon goût.

    Dans les puzzles, l’éditeur Alexandre Minard ne m’a jamais déçu, que ce soit pour du tangram ou du puzzle plus traditionnel. Super adapté aux plus petits.

    Après, on a adoré tout ce qui est livre interactif. Dans ce domaine tu as les Slimcricket qui dépotent, mélange d’histoire originale et de jeux. Victor a froid devrait plaire à B. Petit coup de cœur graphique pour Lil’red qui revisite le conte du petit chaperon rouge.

    Dans les appli éducatives sympa, bonhomme adore animap (pouvoir enregistrer ses imitations de cri d’animaux est un must pour lui), c’est un planisphère sur les animaux. Dix doigts et jusqu’à 100 évidement. Avant de tomber dessus, bonhomme a pas mal joué avec Nombres Montessori. C’est moins esthétique, mais pas mal intuitif et il y retourne de temps en temps. Gros gros coup de cœur pour Le son des lettres, une approche Montessori des lettres et des sons. Bonhomme a associé capitale et cursive sans qu’on y prenne garde avec cette appli(erreur de manip’ de notre part) et est rentré dans la lecture en partie par ce biais, toujours par le jeu.

    Les inclassables : Petting zoo, Amos

    Ma bible : le site de la Souris grise qui classe des jeux par âge / type / etc et dont j’ai presque toujours partagé les avis.

    Ok, on est geek et on ne se soigne même pas ! Par contre, comme vous, on limite (beaucoup moins quand même et bonhomme joue depuis ses 2 ans… aujourd’hui, à 4 ans et demi, il doit consommer le we et le mercredi 1 à 2h d’écran par jour, sachant que la semaine y a pas). Nous n’avons aucun jeu « à level » qui encourage à jouer toujours plus. A la maison on parle d’écran en général, pas de télé/tablette/téléphone. S’il consomme un moment d’écran, pas droit à plus, quel qu’en soit le type. Je préfère de surcroît qu’il joue à la tablette plutôt que de regarder la télé (plus actif). Et lui préfère toujours un jeu de société ou un tour au parc à un écran, donc l’équilibre nous convient 😉 Et pour finir, j’ai deux limites très personnelles : payer un jeu plus de 5 € est hors de question ; priorité aux éditeurs indépendants, les Disney et compagnie j’ai encore toujours réussi à éviter.

    Tous les jeux cités sont exempts d’achats intégrés ou de publicités intempestives. Ils invitent seulement parfois à découvrir leur dernière nouveauté, c’est pas trop oppressant 😉

    J'aime

Les commentaires sont fermés.