Mes enfants, je les aime…

Mes enfants 1>> Surtout quand le Petit Prince attend que je ferme la porte de la maison pour rendre une partie de son bibi. Puis attend que je fasse demi-tour, le change, referme la porte de la maison et fasse 300 mètres supplémentaires… Pour rendre la fin de son bibi ! Tout est dans le comique de répétition.
>> Surtout quand B regarde son biberon de potage et me lâche « mais on mange tous les jours la même chose dans cette maison ». Sans aucune mauvaise foi. Vraiment aucune.
>> Surtout quand le Petit Prince se dit à 16 heures, qu’une douche s’impose. Et me déverse l’intégralité de son biberon fraîchement avalé. C’est un amour de reflux.
>> Surtout quand B décide de sauter une à une chacune des marches de pas-de-porte sur le chemin du retour de l’école. Ça fait long, le chemin.
>> Surtout quand le Petit Prince, épuisé, décide de s’endormir à 18h… Pour mieux se réveiller à 3 heures du matin. Comment ça, la nuit n’est pas finie ?
>> Surtout quand B saute dans son lit à l’heure de la sieste et me dit très innocemment : « mais je ne suis pas fatigué moi ». Le sommeil, c’est surfait…
>> Surtout quand le Petit Prince remplit abondamment sa couche et s’étale de la matière jusqu’à la nuque. Bon appétit bien sûr !
>> Surtout quand B prétexte des envies de pot jusqu’à 4 fois par heure. Essuyer des fesses, c’est un métier.
>> Surtout quand le Petit Prince pleure par solidarité avec B. Belle alliance, ça promet !
>> Surtout quand B chouine pour m’amadouer. On ne sait jamais, ça pourrait marcher.

En vrai, mes enfants je les aime surtout quand le Petit Prince sourit et gazouille à tout va. En mode charme ON ! Et quand B m’appelle sa petite maman d’amour et me chuchote à l’oreille « tu sais, je t’aime ». Mais chut !!! Il ne faut pas le dire trop fort… On ne sait jamais, ils pourraient y prendre goût ;-).

Edit : évidemment, cet article est à prendre avec une bonne dose d’humour.

Publicités