Écharpe de portage, sling, porte-bébé… Que choisir ?

Aujourd’hui je vous parle portage, parce qu’en trois ans et deux bébés RGO, je commence à avoir testé pas mal de chose à la maison.

En préambule, je dois vous avouer que la poussette n’est définitivement pas mon truc. J’évite au maximum d’utiliser ma poussette 1er âge, que je trouve trop encombrante et peu maniable en ville, où les trottoirs sont envahis de poubelles, crottes de chien, scooters, vélos voire parfois même, voitures. Et puis, avec un enfant à reflux, la poussette est rapidement traite, parce que bébé dedans est allongé. Bref… Pour toutes ces raisons, je suis donc une adepte du portage !

>> L’écharpe de portage

J’avais lu partout avant la naissance de B que c’est le mode de portage le plus physiologique pour l’enfant. J’en reste convaincue. Seulement, il faut être honnête : cela ne convient pas à tous les parents ni même à tous les enfants. Une amie m’avait prêté son écharpe pour un test avant que j’investisse, parce qu’elle n’avait jamais pu mettre son fils dedans. Il hurlait à chaque tentative. Si vous avez donc l’occasion de vous faire prêter une écharpe avant d’investir, foncez !

07112011125Les avantages : une écharpe devrait être systématiquement recommandée à tous les parents, dont les enfants souffrent de reflux. Après un mois coincée dans mon canapé parce que B ne dormait qu’à la verticale sur moi, cette écharpe m’a sauvée. J’ai enfin retrouvé une liberté de mouvement. Trois ans après, quand certaines journées sont difficiles avec le petit prince, cette écharpe est mon arme d’endormissement massif. Cela me laisse des créneaux d’ 1h30/2h pour travailler.
L’écharpe est pratique également pour les mamans qui allaitent, car vous pouvez donner le sein sans sortir bébé.
Les inconvénients : Une écharpe nécessite de « chopper le truc » pour positionner bébé correctement et faire le bon nœud. Personnellement, je n’ai jamais vraiment « choppé » ce fameux truc et installer bébé me prend du temps, ce qui est compliqué quand vous voulez simplement aller à la boulangerie ou partir vite récupérer l’aîné à la sortie de l’école.
Autre inconvénient, bien qu’ayant pris un cours, le papa ne s’est jamais senti suffisamment à l’aise pour porter B en écharpe.

>> Le sling

C’est un bon complément de l’écharpe de portage si vous ne voulez pas investir dans un porte-bébé. Pour le coup, c’est ce que vous allez dégainer chaque fois que vous voulez faire une course rapide : la boulangerie, la sortie de l’école…

22122011191L’avantage : bébé est installé dedans en quelques secondes.
L’inconvénient : bébé ne pourra pas rester dedans sur une longue durée, ce n’est pas fait pour. Il n’est pas suffisamment tenu. C’est donc un bon complément mais cela ne peut pas être un mode de portage à part entière. Votre dos n’y survivrait pas.

>> Le porte-bébé

Si vous comptez en faire une utilisation importante, pour ne pas dire intensive, je ne peux que vous conseiller d’investir dans quelque chose de qualité, type Ergobaby ou Manduca. Pour B, j’ai investi dans un porte-bébé 1er prix à l’occasion d’un road-trip en Andalousie, alors qu’il avait 8 mois.

IMG_0069L’avantage : en termes de praticité, c’est sans comparaison avec une écharpe de portage selon moi. En deux secondes, bébé était installé. Ceci dit, je précise qu’il s’agit ici de mon avis de maman n’ayant jamais vraiment « choppé le truc » de l’écharpe. Autre avantage, bébé pouvait être porté face au monde et même si ce n’est vraiment pas recommandé, je peux vous assurer que pendant une semaine, B a adoré. De toute façon, il hurlait si on le mettait dans l’autre sens.
L’inconvénient : sur le plan physiologique pour bébé, c’est vraiment déconseillé. Ce porte-bébé a dû servir au total 15 jours à trois semaines dans sa vie de bébé. Cela restait vraiment occasionnel. Mais si vous comptez vous en servir plus, je ne peux que vous conseiller d’investir dans quelque chose de qualité.

>> L’Ergobaby :

Pour le petit prince, j’ai décidé de compléter notre équipement et j’ai profité d’une vente privée à 50% pour investir dans un Ergobaby. Je ne regrette vraiment pas de mettre laissée convaincre. C’est simple, le petit prince est constamment dedans.

ErgobabyL’avantage : Sur le plan physiologique pour bébé, après l’écharpe, c’est à mon sens ce qui se fait de mieux. L’enfant est bien dedans et ses hanches sont correctement positionnées. Autre avantage, ce porte-bébé fonctionne de la naissance au 20kg de l’enfant. Autrement dit, nous nous en servons également pour B. Lui est super confortable dedans et nos dos apprécient franchement. J’ai d’ailleurs porté B avec jusqu’à 8 moi de grossesse. Enfin, dernier avantage, comme avec une écharpe, vous pouvez mettre l’enfant devant vous, sur le dos ou sur la hanche.
L’inconvénient : Le plus gros inconvénient selon moi, c’est son prix. Ceci dit, il va servir très longtemps et vous ne regretterez pas l’investissement. Pourquoi ne pas se le faire offrir en cadeau de naissance ?

IMG_20140925_155802>> Porte-bébé de randonnée

Je vais être très honnête, c’est un investissement que je ne recommande pas. En bons globe-trotteurs, nous avions profité des soldes pour investir, parce que l’on pensait que ce serait pratique, une fois que B tiendrait assis. Finalement, il n’a pratiquement jamais servi. Quelques jours à Lisbonne il y a un an et c’est tout.

porte randoD’abord, je le trouve encombrant. Il ne se plie pas, donc il faut avoir de la place dans la voiture. Ensuite, B n’a jamais voulu rester dedans plus que quelques minutes, parce qu’il n’était pas bien, ne voyait pas assez… etc. Enfin pour le dos, le sac en lui-même est déjà lourd et au final, je ne sens pas la différence avec notre Ergobaby. Nous sommes donc devenus des Ergo-addicts !

IMG_20140601_135946Et vous, êtes-vous adepte du portage ? Et si oui, pour quoi avez-vous opté ?

Publicités

4 réflexions au sujet de « Écharpe de portage, sling, porte-bébé… Que choisir ? »

  1. Nous on a utilisé le sling au tout début et ce pendant 4 mois. Puis on est passé à l’ergobaby 360; je suis d’accord avec toi le prix freine mais alors je pense qu’on l’a largement amorti tellement on l’utilise. Je te rejoins sur le fait que le porteur de randos est TRES lourd, pour le moment on l’a utilisé une seule fois. (heureusement qu’on l’a acheté d’occaz). La poussette on l’utilise mais au final pas tant que ça…

    J'aime

  2. Chez nous, écharpe dès la naissance puis Ergobaby jusqu’à… ans ! Validés sur nos 3 enfants, tellement pratique en déplacement, voyage ou même à la maison.
    Je confirme que les trottoirs bordelais ne sont pas très kids friendly 😉

    J'aime

  3. Gremlin n’a jamais aimé être porté, mais sans doute plus parce que nous avions de mauvais « outils ». J’avais investi dans une écharpe lourde et compliquée à nouer car très longue, le bonhomme y était pas très bien installé et je n’avais pas confiance dans mes nœuds. Le porte-bébé prêté gentiment par une amie n’était pas physiologique pour un sou et on a rapidement compris qu’il y était très mal. Conclusion, on a abandonné le portage. Les rues toulousaines sont moins piégeuses que les bordelaises, la poussette 1er âge nous a énormément servie, et la canne a complété en voyage. De toute façon, Gremlin a abandonné toute autre forme de portage que ses propres jambes dès 2 ans, nous n’avons donc pas eu à nous poser cette question existentielle bien longtemps 😉

    J'aime

  4. Totale adepte. Au départ j’utilisais un sling mais cela devient vite inconfortable pour le porteur sur des longues durées. Quand mon fils a eu 4 mois je suis passée à l’écharpe sans nœud Ti-Wawita un vrai bonheur toujours à portée de main que j’ai utilisé quasiment jusqu’à ses 3 ans.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.