Vous parler d’eux #6

La rubrique « vous parler de lui » se transforme, puisque ce n’est désormais non pas un mais deux enfants que je vais vous conter. Deux petits garçons qui évoluent à toute allure. Voici donc ce que je peux vous confier d’eux :

A 3 ans et 2 mois, Little B :

DSC_0381>> est un enfant pour qui je dois définitivement arrêter de compter en mois. C’est officiel, en soufflant ses trois bougies, mon B a quitté la « zone bébé ».

>> me surprend chaque jour. Par ses réflexions. Par sa répartie. Little B ne manque pas d’humour et on rit… Beaucoup.

>> est toujours passionné par tous les engins sur roues… Voiture, vélo, trottinette, moto… Son jeu préféré consiste à faire des mètres et des mètres de bouchon dans le salon.

>> développe chaque jour un peu plus son imagination. C’est un bonheur de l’observer discrètement mettre en scène ses animaux, voitures, personnages… Et d’écouter en douce ses conversations.

>> boude toujours, déteste perdre, adore être le premier et souffre difficilement l’échec et le non. Mais c’est un apprentissage en cours.

>> semble dire bye bye à la crise du « terrible two ». On reste sur nos gardes, mais que c’est agréable.

>> a apprivoisé son rôle de grand frère et ne manifeste pratiquement plus de crise de jalousie.

>> aime l’école mais déteste y aller parce qu’il voudrait passer sa vie en vacances avec ses parents. Il ne comprend d’ailleurs vraiment pas pourquoi nous devons travailler.

>> harcèle son entourage avec ses « pourquoi ».

>> est définitivement un gentil au cœur sensible. Un p’tit garçon à croquer, qui me fait littéralement fondre.

A 2 mois, le petit prince :

ATT_1413181829929_photo>> n’a rien de « petit ». En dépit de son RGO, bébé affiche une très belle courbe de croissance et de corpulence. Cet enfant porte depuis hier ses premiers pyjamas en 6 mois. Et moi, je ne cesse de lui dire de prendre son temps pour grandir. Je veux profiter, de mon tout petit.

>> bavarde… Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… Constamment ! Petit prince n’a que très peu besoin de bras. L’essentiel étant qu’une personne soit penchée au-dessus de son berceau pour taper la conversation. Discussion qu’il entretient d’ailleurs parfaitement bien à grands renforts de « hareu !! ».

>> ne dort pratiquement pas la journée mais fait ses nuits (22 heures / 7 heures) depuis une semaine. BONHEUR !

>> sait déjà parfaitement ce qu’il veut et ne se gêne pas pour l’exprimer.

>> drague, sans aucune gêne. Petit prince est définitivement un bébé sourire.

>> trouve la vie cool. Un biberon, une petite sieste, une conversation, un changement de couche… Et c’est reparti ! Tout est un éternel recommencement.

>> est une boule d’amour, un concentré de bonheur, avec une bouille coquin en puissance.

 
 
Publicités