Digérer sa première rentrée

IMG_20140903_094158

Un peu plus de trois semaines ont passé. Il est donc temps que je vous raconte la première rentrée de Little B. Une rentrée difficile à digérer au sens propre comme au sens figuré. En même temps, on l’a un peu cherché : lui demander de gérer en l’espace de trois mois propreté, petit frère et rentrée scolaire… ça faisait beaucoup ! Mais on est comme ça chez Chroniques de maman, on aime les défis ;-).

Sans surprise, cette rentrée s’est soldée par de nombreuses larmes et plusieurs séances de cramponnage aux jambes. B n’avait clairement aucune envie de voir les vacances s’achever. Le truc, c’est que cette fois nous étions rodés. Ce jeune homme nous avait déjà fait le coup en septembre dernier avec la crèche. Pour calmer notre petit récidiviste, j’ai donc tenté la méthode Marjoliemaman, avec un petit cœur lové au creux de son poignet.

IMG_20140924_090753

Ce fut plus gênant en revanche lorsque Little B s’est littéralement mis à vomir cette rentrée. En théorie pourtant, la chose était devenue impossible depuis son opération de l’estomac en avril dernier. Angoisse. Panique. Appels inquiets à sa pédiatre et à l’hôpital. Il fut finalement décidé de lui laisser un peu de temps.

On lui a dit qu’il avait le droit de pleurer s’il était triste, de regarder son petit cœur si on lui manquait… Mais que tout cela ne changerait rien au fait que papa et maman devaient travailler. On utilise également un semainier pour l’aider à se repérer dans le temps. Une méthode payante. B ne pleure plus depuis trois jours et conserve ses repas depuis deux semaines. Mieux, je l’ai surpris en flagrant délit de jeux avec ses copains… Bref, il semblerait que B ait enfin digéré sa rentrée.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Digérer sa première rentrée »

Les commentaires sont fermés.