War zone

IMG_20140925_150739

Et soudain, nous sommes devenus 4. Cela fait un mois et 8 jours désormais que tout a basculé. Un mois et 8 jours que notre vie, notre équilibre, a été chamboulé. A l’annonce de l’heureux évènement, beaucoup nous avait prédit une tornade. Je n’irai pas jusque-là mais je dois bien reconnaître que la vie à la maison est provisoirement devenue une zone de non droit.

Disons que j’ai découvert le vrai sens du mot courir depuis que je n’ai plus un, mais deux enfants. Il semblerait que jusqu’à présent, je n’ai réellement fait que trottiner. Tout cela est, j’en suis certaine, une question de rythme. Et pour l’instant nous ne sommes qu’en phase de rodage. Mais il va falloir peu à peu prendre le pas.

On est loin de la situation de crise vécue il y a trois ans, avec le débarquement de Little B dans nos vies. Ce bébé qui était en fait un BABI (bébé aux besoins intenses). Bien que dérangé par un léger RGO, Prince S est un enfant relativement zen.

Pour le reste, les nuits sont inexistantes très courtes, j’ai un retard phénoménal dans le traitement de mes mails, sms et courriers en tout genre (si je ne vous ai pas encore répondu, milles excuses… merci infiniment de patienter encore un tout petit peu). Et toute relation sociale qui relèverait le pari fou d’appeler à la maison actuellement, prend le risque que je la mette en attente pour* :

>> Commenter la forme du caca de B ou l’abondance de son pipi tout en essuyant son royal séant
>> Bercer un bébé hurleur
>> Me faire roter au visage un biberon tout juste digéré
>> Recadrer B en pleine tentative de bêtise délibérée
 *Faîte votre choix. Plusieurs options simultanées possibles

Le truc, c’est qu’au milieu de cette zone de non droit, on trouve quand même le temps de se marrer et d’être heureux. On oserait même le dire : on aime vraiment cette nouvelle vie à 4. Ce doit être le manque de sommeil, sûrement. A moins que l’on ne soit devenu complètement fou… Très probablement. On se dit surtout que tout cela ne durera qu’un temps. Et puis, on finira bien par le trouver… notre bon tempo !

Édit : petit hommage à F. qui a adorablement osé appeler pour prendre des nouvelles hier midi 😉
Publicités

8 réflexions au sujet de « War zone »

  1. 😉 tiens c’est marrant ça me dit quelque chose cette zone de non droit…
    Et depuis la rentrée, l’organisation quasi militaire aussi ;)), ça change du freestyle.
    Effectivement tout le monde nous avait prévenu sur le mode : 1 ça va, 2 bonjour les dégâts, force est de reconnaitre que « c’est pas faux » – mais comme tu dis, on est tellement bien tous les 4 !!

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.