L’attente

chronomètre

Tout est dans le titre. A 12 jours de mon terme, il me tarde à présent de rencontrer Numérobis. Lui qui semblait initialement si pressé de s’inviter parmi nous, parait avoir finalement opté pour un séjour in-utéro prolongé.

En soi, ce n’est pas plus mal. Lorsqu’il sera prêt, il finira bien par pointer le bout de son joli nez. Mais j’avoue que je commence à trouver le temps long et que cette période d’incertitude me pèse un peu. M est en vacances depuis quelques jours et B est de retour parmi nous. Nous vivons donc au jour le jour, en fonction des envies du matin, sans oser trop prévoir pour le lendemain.

Il faut dire que pour B, je n’avais pas connu ça. Il s’était invité avec 3 semaines d’avance, sans aucun signe avant-coureur, et nous avait pris par surprise. A l’inverse, je me retrouve cette fois à guetter le moindre indice… En vain. J’ai le sentiment d’être une sprinteuse coincée dans les starting-blocks, tandis que le starter aurait oublié de donner le départ. Je suis à la fois stressée et impatiente. Très impatiente.

Publicités