Une semaine à deux

IMG_20140428_223326Et soudain… Le silence. Cela nous a fait tout drôle, dimanche après-midi, lorsque la porte d’entrée s’est refermée. Et puis peu à peu, nous avons savouré, cette maison à présent si étrangement calme. Plus d’enfant qui chantonne, plus de Tut tut bolides en action, plus de courses de voitures lancées à toute allure, plus de « maman !! », « papa !! »… Enfin bref, plus de Little B.

Petit bonhomme a pris la route pour une semaine de vacances chez ses grands-parents. Et s’il est indéniable qu’il nous manque, M. et moi apprécions néanmoins ces quelques jours en tête-à-tête. Nos derniers jours de calme aussi avant la tempête.

Parce que l’on sait déjà qu’avec l’arrivée de Numérobis dans quelques jours, notre couple va passer au second plan. Parce que l’on se doute que les prochaines semaines seront chahutées. Parce qu’il faudra forcément un peu de temps pour trouver un nouvel équilibre à quatre, la juste place de chacun, le bon tempo entre enfants et parents.

Alors en attendant, on recharge les batteries. On prend soin de nous. Et on se surprend à refaire le monde durant des heures autour d’un verre de vin – sans alcool évidemment pour moi – le soir. On grappille de précieuses minutes au lit le matin. On se donne rendez-vous pour des déjeuners en amoureux le midi. On se séduit. On se retrouve. On discute un peu de lui aussi. Forcément. Mais on parle surtout de beaucoup d’autres choses. On profite intensément de cette jolie parenthèse. Juste nous deux.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Une semaine à deux »

  1. C’est cool ça !! Nous ça fait bien 2 ans que ça ne nous est pas arrivés d’avoir ne serait-ce qu’une soirée en amoureux…(c’est de ma faute hein)
    Mi-aout on laisse Minus une petite semaine à mes BP (je pleure déjà). On ne sera pas 2 mais 3 et ça nous fera super bizarre…
    Profitez bien les amoureux !

    J'aime

    1. J’avoue, il me manque quand même pas mal mon loulou. Heureusement, il y a le téléphone. Mais de temps en temps, ça fait du bien de souffler une semaine. Tu me raconteras comment tu gères le départ de Minus ;-). Bisous.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.