Grand frère en devenir

IMGP2972C’est la difficile mission de Little B. Dans trois mois, notre aîné va devoir apprendre à partager papa et maman et endosser le rôle de grand. Pas facile ! On sent en ce moment que petit bonhomme s’interroge sur son rôle futur et sa place. Il est définitivement partagé entre la fierté de devenir grand frère et l’inquiétude que cela engendre.

C’est certain, petit bonhomme a désormais bien compris que le « petit bébé » dans le ventre de maman sera bientôt parmi nous. Un phénomène dont il a pris pleinement conscience avec la naissance de son petit cousin, il y a 6 semaines. Sur le coup, ce fut un petit choc. Mais une fois la découverte passée, il l’a adopté. Little B. adore ainsi pointer son index sur son petit bidon pour parler de « MON » cousin et de « MON » petit frère (vive la phase du « moi, je » ;-)).

Avantage non dédaignable, Little B est à un âge où il adore les bébés. Nous en avons croisé beaucoup ces dernières semaines et à chaque fois, nous avons constaté que petit bonhomme était intéressé, curieux et surtout doux et prévenant. De la même manière, il adore caresser mon ventre et parler à « petit bébé ». Autant de choses qui nous amènent à penser que l’arrivée de son petit frère devrait bien se passer.

Pour autant, Little B n’échappe pas aux réactions dites classiques. Régression, quand tu nous tiens… Il refuse par exemple d’enlever les couches et revendique clairement vouloir rester un bébé. Son passage dans un lit de grand le week-end dernier s’est également fait non sans difficulté. Il préférait, c’est certain, son lit de bébé. Il se plait enfin à marcher parfois à quatre pattes, demander de l’aide pour grimper les escaliers ou encore manger. Il râle aussi un peu lorsque l’on passe du temps à préparer la chambre de Numérobis. Et surtout, il est en demande intense de maman. Œdipe, Œdipe, Œdipe… (Soupir. Sourire.)

Pour l’aider et le rassurer, je me rends donc disponible au maximum. On lit de nombreux livres et on débriefe le soir en tête à tête quand il en exprime le besoin. Les câlins sont évidemment à volonté. Il faudra rester vigilant à la naissance de Numérobis. Le faire participer. Lui garder des temps exclusivement à lui. Et ne pas être bébé centré. (Parents de multi, ne me dites pas tout de suite que c’est beau de rêver…;-)). Et chez vous, comment s’est passée l’arrivée du deuxième ou troisième enfant ?

Publicités