Puériculture : ces produits dispensables

Entre Numérobis à venir et l’accouchement de quelques jeunes mamans autour de moi, j’ai récemment replongé dans les listes d’achat de matériel de puériculture. Et voici à mon sens une liste de produits complètement dispensables. Attention, cette liste n’est pas exhaustive et surtout, elle n’engage que moi !

>> Un stérilisateur ou des pastilles de stérilisation
La stérilisation, c’est fini. Cela ne se fait plus aujourd’hui. Acheter un stérilisateur vous sera donc parfaitement inutile. Néanmoins, si vous tenez à stériliser quand même les biberons avant leur première utilisation, ou de temps en temps pour la bonne conscience, sachez qu’une casserole d’eau bouillante fera tout aussi bien l’affaire.
>> Un chauffe-biberon
Inutile à mon sens, surtout si vous avez un micro-ondes. Parfaitement inutile en tout cas, si vous optez pour l’option biberon à température ambiante (ce qui dépend ici des bébés et des choix de parents). Oubliez également le chauffe-biberon de voiture, parce qu’il lui faudra 25 minutes en moyenne pour réchauffer un biberon ou un petit pot (et 25 minutes, c’est très long quand un bébé pleure en voiture). Entre-temps, vous aurez très certainement trouvé une aire d’autoroute, une station-essence, un café ou encore une boulangerie, tous dotés d’un micro-ondes, pour faire cesser les cris.
>> Une poussette trio
A la naissance de Little B., nous avons investi dans la Streety de Bébé Confort. Et si c’était à refaire, on s’abstiendrait et on opterait plutôt pour une poussette duo comme la Bee de Bugaboo, valable de la naissance à 4 ans. Pas de couffin mais un nid d’ange, moins d’encombrement et surtout bien plus légère, ce qui évite de racheter une poussette canne un an plus tard pour le bien-être de votre dos. Ici, le cosy est en option, ce qui est assez malin si vous faîtes de la route parce qu’il vous faudra alors investir dans un vrai siège auto. Ça évite donc les doublons. Bref, bien penser à l’utilité des différents éléments avant de se lancer dans un trio.
>> Un tour de lit
Oui, c’est joli, je vous l’accorde. Mais l’utilisation de ces derniers est de plus en plus contestée en raison de cas d’étouffements. Sans parler des problèmes d’acariens (parce que sérieusement, qui lave un tour de lit tous les deux jours ?).
>> Un écoute bébé
Soyons honnête, à moins d’habiter un château, un écoute bébé ne vous servira jamais ! Parce qu’un enfant qui pleure, ça s’entend. Et je vous dis ça après avoir eu un bébé qui pleurait très, très, très doucement. Maintenant, si vous avez un grand jardin et que vous voulez être sûr d’entendre bébé pleurer pendant que vous replantez des fleurs, ça peut peut-être servir.
>> Le matelas de voyage
Autant l’écrire directement : ajouter un matelas de voyage dans un lit pliant est dangereux et des enfants décèdent chaque année d’étouffements ainsi. Aussi fin et inconfortable que puisse vous paraître le matelas du lit pliant, il est fait pour et adapté. Inutile et dangereux donc d’en ajouter un.
>> Le trotteur
Lui et moi, je vous l’avoue, on ne s’aime pas vraiment. Non seulement, un trotteur est aujourd’hui très fortement déconseillé pour les hanches de bébé, mais en plus, la dangerosité de cet objet a été prouvée (beaucoup d’accidents domestiques avec des trotteurs qui basculent). Et puis, cela n’aide absolument pas un enfant à marcher plus vite. A choisir, mieux vaut opter pour un parc, un transat ou une balancelle pour laisser bébé évoluer tranquillement pendant qu’on s’occupe d’autre chose (repas, autre enfant, douche…). Mais bon, ce n’est que mon avis.
>> Un cale-bébé ou cale-tête
Là encore, j’ai tendance à trouver cet objet inutile voire dangereux.

Et vous, que pensez-vous de cette liste ? Quels objets de puériculture vous paraissent complètement dispensables avec le recul ?

Publicités

7 réflexions au sujet de « Puériculture : ces produits dispensables »

    1. Je le sais mais mon B. passé 4 mois n’a plus voulu entendre parler d’écharpe de portage ni d’une autre position en porte-bébé. Et en voyage sans poussette, il faut se débrouiller ;-). Ceci dit, 10 jours de porte-bébé en tout et pour tout dans sa vie dans cette position à l’occasion de ce voyage ne l’ont pas traumatisé ;-).

      J'aime

  1. Avant d’être maman, mon côté oursins dans les poches me faisait penser que la très grande majorité des produits de puériculture étaient plus que dispensables, voire des attrapes-gogo. Depuis, je le pense toujours, même si certains objets ont trouvé grâce à mes yeux. D’ailleurs, si tu veux faire l’article inverse sur ces articles dont on pensait se dispenser mais qui se révèlent finalement bien utiles (même si pas indispensables), je n’hésiterais pas à partager mes coups de cœur ;). Pour revenir au sujet, ce qui est resté en boîte (prêté ou offert) ce sont : le cale bébé, l’écoute bébé à pile (une ruine en piles !), l’écharpe (à mon grand désespoir… mieux vaut tester avec bébé avant d’investir, Gremlins n’a jamais aimé), plusieurs tapis d’éveil (trop fins, sur du carrelage ça ne pardonne pas, et souvent trop petits, on a investit dans un sur-matelas Ikea à la place, nickel, avant que sa (p)arraine ne nous couse la Rolls-Royce des tapis) et ce doit être tout. Côté alimentation également, dès la diversification complète, les laits infantiles sont restés dans les rayons de même que la plupart des produits proposés, en dehors de certains plats tout prêts quand il ne mangeait pas encore de morceaux et pour les voyage (goûtés par moman pour garantir le vrai goût des aliments, pas de pub, mais on en trouve, et pas dans les plus chers). Quand on voit le prix d’un petit beurre au rayon bébé et le même au rayon gâteau, sans parler des compotes… c’est un coup à faire se retourner Scrooge dans sa tombe !
    (bon, comme d’hab’, j’ai bavassé et ça fait 3 km, faut que je me soigne ;))

    J'aime

    1. Une liste des produits bien utile, c’est une bonne idée ;-). Ici j’ai par exemple changé d’avis après avoir testé (et approuvé) le babycook. Ici aussi, côté alimentation, la plus part des produits proposés au rayon bébé sont restés loin de nous, sauf en cas de voyage. L’écharpe n’a pas servi beaucoup non plus mais je vais réessayer avec Numérobis (c’est mon côté têtu ;-)).

      J'aime

  2. Hello! Je suis tellement d”accord! J’ai aidé une amie à faire sa liste de naissance et j’ai banni tous les articles que tu viens de citer! Par contre le cale-bébé est utile chez nous, il aide bébé Chouquette à se sentir contenu, il ne s’endort pas sans son cale-bébé (avant il avait le cocoonababy comme il est né prématuré, donc il a été habitué à être calé c’est sûrement pour ça).
    Je rajouterais dans les inutiles: l’habillage de pluie pour la poussette, franchement je ne m’en suis jamais servi, et j’ai pas mal de copines dans ce cas! Et aussi la veilleuse, on s’est rendu compte qu’on lui avait créé ce besoin et qu’il n’avait pas besoin de la veilleuse du tout… 🙂

    J'aime

    1. Pour le cale-bébé, je comprends parfaitement après le cocoonababy ;-).
      L’habillage de pluie, c’est vrai qu’ici il n’a pratiquement jamais servi mais ça dépend peut-être de l’endroit où on vit…
      Quant à la veilleuse, là je plaide coupable ;-), parce que j’aime bien aller voir ce qu’il se passe la nuit sans éclairer sa chambre. Et elle devient bien pratique maintenant qu’il entre dans une période « peur du noir » (on lui a dit qu’elle a des pouvoirs magiques). Mais c’est vrai qu’on lui a peut-être créé ce besoin et que ce n’est pas indispensable… :-).

      J'aime

Les commentaires sont fermés.