Toxoplasmose, ce vilain mal

Cette deuxième grossesse, je l’ai entamée très sereinement. Tellement sereinement, que lorsque j’ai réalisé en sortant de mon premier rendez-vous gynéco qu’il avait oublié de me prescrire une prise de sang pour la toxoplasmose, je me suis dit que ça attendrait le mois prochain. Je n’étais pas immunisée contre la toxo pour Little B. et pourtant, je mangeais ma viande pratiquement crue depuis 27 ans et me nourrissais presque uniquement de crudités l’été. Les chances alors pour que je sois immunisée cette fois me paraissaient maigres. Et les probabilités que je contracte la toxo enceinte, alors que je me forçais à manger toutes mes viandes ultra-cuites depuis, semblaient nulles… ou presque.

A ma seconde visite, j’ai pensé à demander l’ordonnance à mon gynéco in-extremis, non pas que je sois inquiète, mais c’est mon petit côté vierge. J’aime que les choses soient en ordre et que les examens censés être prescrits soient faits. J’ai néanmoins tardé quinze jours de plus, parce que le laboratoire n’est pas ouvert le samedi et que j’avais du mal à tenir 2 heures à jeun avec les nausées – je me lève à 5h30 chaque jour pour le boulot. Mais j’y suis finalement allée… Et j’ai pris une claque.

Infection évolutive récente

7 heures après ma prise de sang, le 20 janvier 2014, je lisais en toutes lettres sur mes résultats que j’avais contracté la toxoplasmose, très certainement au cours des 2 à 4 derniers mois. J’étais enceinte de 2,5 mois. Je vous passe la panique, la culpabilité, les heures passées à chercher ce que j’avais pu manger ou toucher. Mon médecin m’a reçue deux jours plus tard, m’affirmant qu’il était trop tôt pour s’inquiéter, sans me cacher qu’il y avait un danger. Elle a envoyé pour analyses, dans un laboratoire spécialisé de l’hôpital, l’échantillon de ma première prise de sang qui avait permis de confirmer ma grossesse. Il n’’y avait désormais plus qu’à attendre.

La semaine suivante, nous avions rendez-vous pour la première échographie des 12 semaines, et je ne vous cache pas qu’on y est allé avec appréhension. Le bébé serait-il vivant ? Si oui, présenterait-il des malformations ? L’examen a duré plus de ¾ d’heure mais nous sommes ressortis un peu plus sereins. Et quatre jours plus tard, mon médecin m’appelait pour me dire que le danger était écarté. J’avais contracté la toxoplasmose plusieurs semaines avant le début de ma grossesse. Soulagement !!

Je retiens plusieurs choses de cette aventure :

>> 6000 femmes enceintes contractent chaque année la toxoplasmose. Le risque zéro n’existe pas et les statistiques ne sont pas toujours nos meilleures amies. Mais les accidents portent bien leur nom… On ne peut pas toujours tout contrôler. Il faut alors essayer d’oublier la culpabilité.
>> En début de grossesse, la transmission de la toxoplasmose au fœtus est très rare, mais ses conséquences peuvent être très graves (malformation des membres, du cerveau…).
>> A l’inverse, plus la grossesse est avancée et plus le risque de transmission de la toxoplasmose au bébé est grand. Mais les conséquences sont bien moins importantes. Il y a surtout un risque de cécité.
>> Une fois la mère contaminée, il y a un mois pour agir et mettre en place un traitement, d’où l’importance des prises de sang pour contrôle mensuel.
>> Si vous avez contracté la toxoplasmose durant votre grossesse, l’équipe médicale vous proposera un suivi particulier avec des prises de sang et échographies régulières, une amniocentèse parfois et un traitement antibiotique pour limiter le risque de transmission au bébé le plus souvent. L’enfant enfin fera l’objet d’un suivi particulier durant les 6 premiers mois de sa vie.
>> Bien sûr, il existe des issues dramatiques. Mais le plus souvent, l’histoire se termine bien et je vous invite à lire le témoignage plein d’espoir de Violette.

IMG_20140224_150202

Publicités

4 réflexions au sujet de « Toxoplasmose, ce vilain mal »

  1. Oh la jolie photo ! 🙂 C’est très intéressant cet article. J’en apprends tellement grâce aux blogueuses maman, heureusement que vous êtes là pour les personnes comme moi qui ne sont pas encore au fait de toutes ces aventures de la grossesse. C’est super que tout aille bien au final. Bonne semaine ! 🙂

    J'aime

Les commentaires sont fermés.