Un enfant à l’hôpital

IMG_20140113_170841L’année 2014 commence pour Little B. sous le signe de la santé, avec deux passages à l’hôpital programmés. Le premier aura lieu fin janvier pour une journée et le second, pour une semaine, reste encore à caler. Pas question de reculer ou de vivre ces hospitalisations comme une fatalité ! Ce sont pour Little B. des passages obligés, alors autant le préparer.

Petit bonhomme et les médecins, depuis toujours, c’est une véritable histoire… de désamour ! Il y a eu de nombreuses prises de sang, parfois loupées, très souvent sans patch anesthésiste. Il y a eu un TOGD, avec un bébé de 20 mois attaché sur une table, la tête en bas, une sonde introduite par une narine sans anesthésie. Il y a eu trois échographies et une radio, avec des personnels pas toujours à l’aise avec un enfant. Il y a eu des consultations pédiatriques conclues presque systématiquement par des examens sanguins et urinaires. Il y a eu enfin de nombreuses auscultations de la gorge, qui ont débouché sur des vomissements en raison de son réflexe nauséeux prononcé, et ce en dépit de médecins avertis. Bref, tout cela pour vous dire qu’entre Little B. et le corps médical, le divorce est prononcé. Mais à l’annonce de ces hospitalisations à venir, il y avait urgence à les réconcilier. Nous avons donc lancé il y a quelques semaines une mission en douceur…

>> Le jeu

Le Père Noël a d’abord eu la belle idée d’apporter à Little B. un bébé, ainsi qu’une mallette de docteur. Inutile de vous dire qu’il n’a pas eu besoin qu’on lui apprenne à se servir d’un stéthoscope ou d’une seringue. Il y a longtemps que tout cela n’a plus de secret pour lui ! Mais cela fonctionne : pour la première fois depuis 28 mois, un médecin ce matin a pu écouter son cœur sans qu’il ne panique et hurle.

>> Les livres

J’ai commandé « L’hôpital ? Même pas peur », d’Edith Soonckindt-Bielok, aux éditions Lito, collection « Mes Petits Bobos ». Ce livre raconte le déroulé d’une hospitalisation pour une opération. Conseillé à partir de 4 ans, je trouve néanmoins que c’est un bon support pour expliquer à l’enfant de plus de 2 ans ce qui l’attend en positivant.

>>L’association Sparadrap

C’est à mon sens un site incontournable si votre enfant doit être hospitalisé. Au programme, des conseils, textes de référence et supports (livres, jeux, objets) pour préparer au mieux votre enfant. J’ai par exemple commandé un masque anesthésiant pour compléter la mallette de docteur de Little B. afin qu’il se l’approprie et qu’il ne soit pas trop angoissé le jour venu, au moment de l’anesthésie générale.

Évidemment, il est encore un peu tôt pour un bilan, mais le premier passage à l’hôpital pour des consultations ce matin s’est bien déroulé, sans pleur, ni peur. Et c’est déjà une première victoire !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Un enfant à l’hôpital »

Les commentaires sont fermés.