Vendredi débat #6

Tablette or not tablette pour nos enfants

Working bébéCe sera LA chouchou des listes de Noël sans aucun doute cette année. La tablette investit progressivement l’ensemble des foyers. Tant et si bien que les ventes de tablettes devraient dépasser celles des PC d’ici 2015.

Mais faut-il mettre nos enfants devant une tablette ? Et à partir de quel âge ? Je vous avoue qu’on se pose la question à la maison, surtout lorsque l’on voit apparaître sur le marché des tablettes baby pour les moins de trois ans. On essaye de limiter la consommation d’écrans pour B., parce que cela l’hypnotise complètement. Pour autant, ne nous leurrons pas, faire grandir un enfant sans écran au 21ème siècle me semble illusoire.

A en croire cet article du Point, une tablette est à proscrire absolument avant 6 ans. Et à limiter autant que faire se peut ensuite. Mais après avoir vu un couple d’amis, dont le fils de 3 ans maîtrise parfaitement la tablette, je me dis qu’il y a du bon aussi dans cette technologie. D’ailleurs, les tablettes arrivent progressivement dans les écoles. Mais comme tout, elles nécessitent que l’enfant soit encadré, accompagné, avec des applications adaptées à son âge, et qu’il n’y passe pas toutes ses journées… Enfin, c’est juste mon avis.

Et vous, les tablettes pour les enfants, vous en pensez quoi ?

Publicités

7 réflexions au sujet de « Vendredi débat #6 »

  1. Idem Marie. Notre crapothèque utilise l’Ipad de papa sans le moindre soucis ! Il y a de nombreuses applications et il s’en sert super bien !
    Nous lui montrons une fois puis c’est parti !
    Puzzles, mémos, dessins animés… tout y passe. Mais pour autant cela ne fait pas de lui un geek branché 24H/24, il adore jouer avec ses voitures, sa pâte à modeler, faire des dessins, coller des autocollants en essayant de repérer les animaux correspondants au paysage (ex : animaux de la mer quand maman dessine de l’eau, animaux de la jungle etc…).
    Je pense qu’il est naturel qu’il évolue avec les technologies à disposition. Il n’est pas abrutit par ces dernières, au contraire il démontre une curiosité plutôt intéressante pour l’avenir !
    Après nous n’hésitons pas à lui dire stop quand on trouve qu’il y passe trop de temps. Je pense que le principal est là. Il est important que les parents y mettent des limites.
    Bref, vous l’aurez compris… je suis tout à fait pour les tablettes ! (par contre pas celles spéciales enfant car elles sont franchement limitées… et ne présentent aucun intérêt).

    J'aime

  2. ici quand Minibulette est réveillée télé ordi portables sur off!!
    Plus je peux retarder ce besoin crée par de grosses industries mieux je me porte!! mes deux aînés ont fait sans (ils ont 14 et 12 ans) et ils sont loin d’être abrutis ou pas au courant de ce qu’il se passe dans le monde on lit le journal, des bouquins, on éveille notre curiosté le plus souvent possible sans ces technologies qui ne sont pas indispensables à l’éveil de nos petits loin de là^^ Ce n’est que mon tout petit avis dans mon coin hein^^

    J'aime

    1. Mais c’est un avis intéressant 🙂 et c’est sympa de venir le partager. Tout ne passe pas forcément par l’écran et je crois très volontiers que l’on puisse grandir et s’épanouir sans écran.

      J'aime

      1. On sait qu’elle finira par y accéder, surtout avec ses fréres ados mais on retarde on tente de la préserver le plus possible comme ses frères^^

        ce sont des support pour lesquels il faut avoir certaibes notions avant de les utiliser je pense

        J'aime

  3. Ca c’est un débat qui m’intéresse. Gremlins utilise notre ipad depuis ses deux ans (nous n’en avions pas avant) et nos smartphone depuis un peu plus longtemps. On a profité qu’il ne soit pas brise-tout pour lui faire confiance assez rapidement dans l’usage de ces deux outils (j’avoue que les téléphones sont parfois tombés mais c’est solides au final ces ptites bêtes là ;)).
    Je ne suis par contre pas du tout convaincue par les tablettes enfants. Que ce soit d’un point de vue ergonomie ou contenu. Quitte à mettre nos enfants devant des écrans, autant qu’ils sautent dans le grand bain direct et apprennent à respecter un objet fragile, familial, qui doit être partagé, et sur lequel ce sont les parents qui ont le dernier mot (ba oui, c’est MON joujou !). D’autant que les applications sont bien plus variées et intéressantes que ce que proposent les tablettes enfants. Gremlins a notamment deux appli sur les chiffres que je trouvent énormissimes et qu’il adore en ce moment, l’une où il doit poser autant de doigts que le chiffre annoncé par exemple, elle est évolutive et permet d’aller jusqu’au concept d’addition de manière très ludique et intuitive; l’autre est basée sur la méthode Montessori et propose autant du tracé de chiffres que du calcul mental, là encore de manière très intuitive et de l’auto correction. (Un site qui regorge de pépites : la souris grise). Les tablettes enfants ne permettent pas d’accéder à des contenus d’éditeurs indépendants qui produisent des appli géniales, des histoires animées, des puzzles etc.
    Au delà des contenus, je pense que le plus gros souci des tablettes c’est l’usage qu’on en fait. Si les règles sont claires et les applications soigneusement choisies, c’est une activité comme une autre. Gremlins n’y a accès qu’avec notre accord, sur des durées relativement courtes et avec comme limite de l’éteindre tout de suite quand on le lui demande. La sanction est directe sinon : plus de tablettes jusqu’au we suivant.

    J'aime

    1. Merci Marie pour cette contribution super riche et intéressante :-). Je te rejoins sur le fait, que le débat porte sans doute plus sur l’utilisation qu’on fait de la tablette et l’accompagnement des enfants devant les écrans.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.