La non rentrée

Cellule de crise activée chez Chroniques de maman. L’objet du délit : Little B. et l’adaptation à la crèche. Ou plutôt, la non-adaptation à la crèche… Parce que c’est de cela qu’il s’agit en fin de compte.

Après 6 semaines de vacances, Little B. a décidé de ne pas être très… coopératif ! En clair, la crèche, il ne veut pas en entendre parler. Hurlements, accrochage aux jambes de ses parents, pleurs constants… En quatre jours, nous n’avons pas réussi à le laisser plus d’une heure par jour. « Ça va être long », nous a prévenus la directrice, avant d’ajouter : « mais vous avez le temps, n’est-ce pas ? ».

Comment dire… M a déjà posé deux matinées et moi, trois jours. Difficile de dire combien de temps nos clients et employeurs respectifs resteront compréhensifs… Et encore, j’ai la chance d’être indépendante et de pouvoir moduler mes horaires… Mais les nuits vont bientôt devenir trop courtes.

Face à l’urgence de la situation, nous avons lancé une opération lavage de cerveau le week-end dernier : « c’est la rentrée, little B… les vacances sont finies… Papa et maman doivent travailler… Tu vas adorer la crèche… De toutes façons, il n’y a pas le choix…». Difficile de dire si cela a réellement servi mais face à une légère amélioration (Little B. s’est arrêté de pleurer au bout de 10 minutes ce matin) nous avons négocié un test de 2 heures de crèche demain. Il va falloir travailler efficace !

En attendant, je déserte un peu le blog en ce moment pour cause de léger gros débordement. Mais promis, je reviens dès que les choses rentrent dans l’ordre.

Édit : Je profite de ce billet pour souhaiter une belle rentrée à tous les petits bouts qui feront demain matin leurs premiers pas en maternelle. Bon courage à leurs parents également ;-).

Édit 2 : Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Little B. qui ne savait prononcer que le mot « oui » jusqu’à présent, sait depuis ce matin distinctement dire « non »… Si quelqu’un voit une sortie de secours, je suis preneuse ;-).

IMG_20130902_162430

Publicités

6 réflexions au sujet de « La non rentrée »

  1. Oh là là… J’imagine le stress qui monte. Allez, courage, l’adaptation va bien finir par réussir. Et surtout, ne culpabilisez pas si vous devez vous concentrer désormais sur votre travail, c’est tellement normal !

    J'aime

  2. Oulala ! J’espère que ça va s’arranger… Et j’espère aussi que Minus me fera pas un truc de ce genre demain matin… Sinon c’est moi qui vais pleurer…
    Par contre pour le « NON » désolée, t’es foutue !
    Bises !!

    J'aime

  3. J’espère que Little B. va vite se faire à ce nouveau rythme et qu’il va découvrir les joies de la crèche… En attendant, Maman Chérie me demande de vous souhaiter bon courage à tous et de vous faire de gros bisous ! a très vite !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.