Dossier propreté

Apprentissage de la propretéCet été, nous entamons l’apprentissage de la propreté. Gros dossier ! Je vous avoue que ça me stresse un peu tout ça. J’aurais aimé avoir un mode d’emploi, mais s’il existait un guide pour élever et éduquer son enfant, ça se saurait, non ?

 Du coup, on va y aller au feeling, comme pour ces 22 derniers mois. C’est d’ailleurs pour cela que l’on attaque cet été, bien que sa pédiatre soit contre. « Pas avant deux ans », a-t-elle dit ! Mais nous, on sent que Little B. est prêt… Et puis, on se dit que les vacances d’été sont propices « aux essais ». On va cependant y aller en douceur. Pas question de risquer de constiper B. !

 Objectif de l’été donc : faire adopter le pot. Little B. l’a choisi et adore s’y assoir… tant qu’il est habillé ! Même chose pour les WC et le réducteur. Mais sans la couche, c’est une autre histoire. Cette semaine pourtant, il a accepté de s’y assoir… Une fois. Victoire !

 On est loin de la propreté, mais c’est un début. De toute façon, on n’est pas spécialement pressé. Little B. est un enfant qui aime prendre son temps. Soit. On s’est donc armé d’une batterie de livres avec des histoires de pot (P’tit loup va sur le pot – La vie des bébés… etc.). Et on va être patient.

 Si vous avez des petits trucs et astuces, je prends ! En attendant, je relie Laurence Pernoud, « J’élève mon enfant ». Voici ce que j’ai retenu :

 En pratique :

>> A quel âge ? C’est généralement autour des deux ans de l’enfant, mais il faut voir au cas par cas. Il faut attendre que bébé soit prêt physiologiquement (capable de contrôler ses sphincters, généralement lorsqu’il sait bien marcher, monter et descendre les escaliers) et psychologiquement (ici B. dit distinctement « caca » lorsqu’il a envie ou veut qu’on le change).
>> Où placer le pot ? Dans les toilettes ou la salle de bain mais éviter de le laisser trôner au milieu de la cuisine ou de la salle à manger.
>> Quand le mettre sur le pot ? Repérer les moments clés (après les repas, au réveil de la sieste…) et ne restez pas à attendre à côté.
>> La culotte ? L’introduire doucement en remplacement des couches et la présenter comme une promotion (tu es un grand maintenant !).
Publicités

8 réflexions au sujet de « Dossier propreté »

  1. Alala toute une aventure hein !! Nous on a finalement remis les couches la nuit ! Après 15 jours parfaits il a recommencé à faire pipi au lit… alors on recommencera plus tard 🙂
    Bises

    J'aime

  2. et oui, l’été est le moment idéal pour l’apprentissage de la propreté car nos petitouts sont habillés léger. Le short en éponge est pratique pour jouer dans le jardin… Bon courage!

    J'aime

  3. S’il y a un conseil que je pense universel c’est de ne pas lâcher une fois le processus lancé. Avant que la propreté soit intégrée, on a fait 3 essais, sans insister plus que ça les deux premières fois car on était pas pressés et pas sûrs qu’il soit si prêt que ça. Par contre, on a bien senti la 3e fois que malgré les accidents, les progrès suivis de régressions, il fallait garder confiance en lui pour que bonhomme soit convaincu qu’il pouvait le faire et que c’était une évolution naturelle pour lui. En 2 mois c’était plié le jour et 1 mois plus tard il me refusait la couche de nuit. Les accidents de nuit arrivent encore, mais il prendrait super mal de remettre une couche alors on fait tourner la machine, on dédramatise, et ça roule 😉 Merci nounou encore une fois d’avoir su accompagner cette grande évolution.

    J'aime

      1. Petit truc pour la sieste ou la nuit sans couches : doubler le linge de lit directement. En cas de réveil pour cause de pipi au lit, on enlève juste la housse et l alèse mouillée et on repart pour le dodo. Gain de temps et on évite de s arracher les cheveux pour trouver cette *%##^$* d alèse qu on était pourtant sûr d avoir rangée dans le placard. Sans parler du ptit bonhomme qui se rendort d autant mieux que la coupure à été courte.

        J'aime

Les commentaires sont fermés.