Prendre une claque

GifleJe ne juge généralement pas les autres parents. Je suis de celles qui pensent que l’on fait ce que l’on peut avec nos convictions, notre éducation, nos concessions… Le parent parfait est un leurre et je vous mets au défi de trouver celui ou celle qui n’a jamais fait la moindre erreur. La semaine dernière pourtant, je me suis pris une claque !

Samedi après-midi dernier à la caisse d’une boutique. M. est sorti avec B. avant qu’il ne finisse par s’impatienter. Devant moi, une mère et sa fille, âgée de 8-10 ans environ. Chacun attend… Longtemps. Et soudain, la mère devant moi s’est retourné et a giflé sa fille tout en lui intimant l’ordre de ne pas s’appuyer sur le portant. Le coup est parti sans le moindre avertissement. L’enfant n’a pas bronché et s’est simplement redressée. Tout cela avait l’air d’une telle banalité… C’est cette normalité qui m’a choquée !

Cette mère n’avait pas l’air spécialement excédé. Elle a juste joint le coup à la parole. C’est ce que l’on appelle une violence éducative ordinaire. La fondation pour l’enfance a justement lancé cette semaine  une nouvelle campagne de sensibilisation sur le sujet. Son titre ? « Il n’y a pas de petite claque ! »

Publicités

2 réflexions au sujet de « Prendre une claque »

  1. Personnellement je n’arrive pas à être comme toi (je sais, on verra quand je serai moi aussi maman), je suis toujours profondément indigné lorsque je vois un parent donner une claque un peu trop forte ou absolument pas méritée à un enfant. Je réagis rapidement, quitte à me faire passer pour quelqu’un qui se mêle de ce qui ne la regarde pas, ou qui se ridiculise volontiers.
    Ces scènes « banales », on les croise effectivement le plus souvent au supermarché. Je dois tenir ça de me mère, alors que je devais avoir 7 ans je l’ai vu (nous étions en train de terminer nos courses) s’interposer entre une maman et son petit. Cette dernière était en sueur d’énervement, et criait depuis de longues minutes sur l’enfant terrorisé, comme pour le ridiculiser… Elle lui en a mis une petite, puis une autre beaucoup plus forte. Les gens regardaient, sans bouger. Immondes. C’est là que ma mère a couru jusqu’à cette scène et a mis le gamin derrière elle « si vous voulez mettre encore une gifle à quelqu’un c’est à moi qu’il faudra la donner !!! ». La mère enragée s’est un peu calmé, est reparti avec son enfant, faisant mine d’être plus « zen »…
    J’ai malheureusement dû reproduire cette histoire plusieurs fois. Les mamans exaspérées et un peu violentes sur les bords en train de faire les courses avec leur petit, ce n’est pas ce qui manque on dirait !

    J'aime

    1. C’est personnellement la première fois que j’assiste à une telle scène et je suis restée bête. Elle lui a mis une claque comme elle lui aurait donné un bonbon. Mais j’aurais sans aucun doute dû intervenir pour lui dire que l’on ne frappe pas un enfant.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.