La fièvre du dimanche soir

La fièvre du dimanche soir

22h30 hier soir, little B. affichait 38,5° au compteur. Cela n’a pas loupé, une heure plus tard, il dépassait les 39.5°, faisant fi du doliprane. Autant dire que la nuit fut très, très courte… Quelques heures plus tard, voici un petit passage en revue de ce que vous pouvez tenter, ou pas, en cas de poussée de fièvre.

>> Bon à savoir : l’importance de la fièvre n’est pas en rapport avec la gravité du mal, dixit le médecin de la nuit. Il est donc conseillé de consulter. Les jours fériés ou la nuit, n’hésitez pas à composer le 15, même pour une simple fièvre, puisqu’il y a une permanence médicale.

Les trucs à tenter :

>>Le doliprane est l’indispensable de la pharmacie. Vous pouvez en donner toutes les 6 heures en respectant la posologie et l’ordonnance. Parlez-en à votre médecin avant.
>> Déshabillez bébé. Il faut faire baisser la température corporelle et la première chose à faire est donc de le mettre en couche. Vérifiez également que la chambre ne soit pas surchauffée (19°-20° est idéal)
>> Le gant froid sur le front. Hyper efficace la nuit dernière, il a permis de faire baisser la température de B. de 0.5°.
>> Hydratez bébé. Proposez-lui un biberon d’eau régulièrement, il le boira s’il en ressent le besoin.

A éviter :

>> Le peau à peau. C’est un truc de grand-mère que l’on m’avait conseillé lors de ma grossesse mais auquel s’est fortement opposé le médecin de la nuit. Au lieu de réguler la température de bébé, il semblerait que cela l’augmente. Dans le doute, je préfère dorénavant éviter, d’autant que cela n’a pas spécialement fonctionné avec little B. lorsque j’ai essayé.
>> Le bain. C’est un truc de grand-mère que m’a proposé le médecin hier, mais c’est assez controversé. Vous pouvez donner un bain à condition que l’eau soit exactement de 2° inférieure à la température corporelle de bébé (exemple : eau à 38° pour un enfant qui a 40). Toutefois, mon ancien pédiatre était plutôt opposé à cette méthode, assez violente pour le corps. Personnellement, je préfère m’abstenir.

 Pour finir, mon petit indispensable c’est le thermomètre frontal. Pas aussi précis qu’un thermomètre classique, il permet cependant de savoir où en est bébé sans forcément le réveiller.

Et vous, quelles sont vos astuces pour faire baisser la fièvre de bébé ?

Publicités