B. ou le plaisir de manger retrouvé

IMGP6385

On a transformé B ! Je ne sais comment le dire autrement… A croire que l’on a échangé notre bébé ! Après des mois d’inquiétude concernant la santé de B. (à lire ici, ou encore ici), il semblerait que l’on voit enfin le bout du tunnel. C’est un bébé nouveau qui fait depuis peu son apparition !

Chaque repas est pour B. une véritable bataille et ce, depuis son premier jour sur terre. Bébé a cassé sa courbe de poids vers l’âge de 3 mois, déclaré un RGO externe entre 6 et 15 mois, subit 2 œsophagites et lutte depuis toujours pour prendre – voire ne pas perdre – le moindre gramme. Mi-mars, la balance affichait ainsi – 400g au compteur. Un verdict d’autant plus difficile à lire que l’on avait cru avoir identifié l’origine du mal : le lactose.

Reprise des examens, retour d’un régime alimentaire strict, réintroduction d’un traitement contre le RGO et l’œsophagite… Et trois semaines plus tard, nous découvrons une nouvelle version de little B. Inespéré ! Contre toute attente, bébé est gourmand, aime absolument tout et… dévore !

Certes, nous n’avons toujours pas de diagnostic précis. Plusieurs rendez-vous avec des spécialistes devraient permettre d’affiner ce dernier. Mais les premiers résultats sont rassurants et nous pensons détenir, avec l’intolérance au lait, une piste sérieuse.

En attendant, nous profitons du bonheur de voir B. découvrir le plaisir de manger.

>> Pour aller plus loin :

où je vous dis tout ce qu’il faut savoir sur le RGO

de la difficulté de diagnostiquer une intolérance au lait

Publicités

5 réflexions au sujet de « B. ou le plaisir de manger retrouvé »

  1. ça fait tellement plaisir un enfant qui mange alors encore plus quand il RE MANGE. Ici notre grand a fait la greve de la faim pendant pres de 3 ans et commence seulement à dire j’ai faim, hum ça sent bon, ou alors à prendre plaisir en mangeant et je comprends ta joie. Lors du 1 er repas fini j’avais l’impression que j’aurai pu sauter aux lampadaires, danser dans la rue et chanter à tue tête mon bonheur. Je te souhaite que ça dure et que les derniers mois ne restent qu’un souvenir.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.