Laits végétaux : un danger pour bébé

Laits infantiles

Lait de soja, d’amende ou de riz… L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation tire la sonnette d’alarme ! Les laits végétaux seraient dangereux pour les nourrissons. Dans un avis publié le 5 février 2013, l’Anses met en garde contre l’utilisation de ces boissons dans l’alimentation des enfants de moins d’un an.

Entre la naissance et 12 mois, bébé va en moyenne multiplier son poids par trois, sa taille va croître de 50% et le poids du cerveau va passer de 3-400g à plus d’un kilogramme. Une croissance importante qui se doit d’être accompagnée avec une alimentation adaptée. Et c’est là que le bât blesse avec les laits végétaux ou d’origine non-bovine. Carences, retard de croissance et de développement cérébral… Les conséquences peuvent être nombreuses et graves. Plusieurs cas sévères chez de jeunes enfants nourris avec ces boissons ont ainsi été signalés.

L’Anses rappelle aux parents qu’il est donc impératif d’utiliser du lait maternel ou un lait infantile 1er ou 2ème âge pour les enfants de moins d’un an.

Quid des enfants intolérants aux PLV ?

La question se pose forcément avec B. ! La tentation des laits végétaux est d’autant plus forte lorsque bébé est intolérant aux PLV. Mauvaise idée ! Il faut opter pour un lait infantile végétal 1er ou 2ème âge, à base de protéines de riz. C’est ce que prend B., sur les conseils de sa pédiatre. D’ailleurs n’hésitez pas à vous tourner vers votre médecin.

Enfin, pour les yaourts, oubliez les desserts à base de lait de soja et optez plutôt pour le fait maison avec le lait infantile de votre enfant. Une crème dessert ne prend que quelques minutes à faire chaque matin et bébé se régalera ! Vous trouverez quelques recettes par ici.

Publicités