Les 10 commandements pour voyager avec un enfant

Ce week-end, B. M. et moi-même sommes partis à l’aventure. Comprenez par aventure, 12 heures de route en deux jours avec un enfant de 18 mois… Le jeu en valait la chandelle et j’ose dire que nous avons relevé le défi avec brio ! A tous ceux qui se disent « facile avec un bébé en or », je réponds qu’il n’en a pas toujours été ainsi… Mais l’expérience commence à payer. Elle nous a enseigné et nous a aidés à appliquer les 10 commandements pour voyager avec un enfant :

>> Ton mode de voyage, avec soin, tu choisiras. Ce fut ici la voiture, moins chère, légèrement plus lente que le train mais beaucoup, beaucoup, beaucoup plus pratique (pas d’autres passagers, arrêts à volonté…). En d’autre temps, nous avions choisi l’avion, légèrement plus cher mais beaucoup, beaucoup plus pratique et rapide que la voiture.

>> Tes horaires de voyage, tu adapteras. Souvent la voiture berce, il peut donc être bénéfique de rouler durant les heures de sieste ou la nuit afin que bébé ne voit pas le temps passer.

>> Une ou plusieurs étapes tu feras. En cas de grands trajets, et dans la mesure du possible, il est bénéfique de couper la route avec une ou plusieurs étapes ce qui raccourcit le temps de trajet.

>> De nombreuses pauses tu t’imposeras. Si un arrêt est obligatoire toutes les deux heures pour le conducteur, il l’est aussi pour bébé.

>> De nombreux livres et jouets tu t’entoureras. Pour que bébé ne trouve pas le temps long, il faut prévoir de quoi l’occuper.

>> De musiques et comptines tu t’équiperas. Chanter, mimer avec ses doigts est aussi une manière d’occuper bébé.

>> De la déshydratation tu te méfieras. L’indispensable en voiture est sans doute le biberon d’eau, accompagné de pare-soleils. Il fait vite chaud derrière les vitres, même en hiver. Attention donc à ne pas trop habiller bébé et à régulièrement l’hydrater.

>> Au repas tu penseras ! Difficile de faire patienter un bébé affamé, mieux vaut donc anticiper pour voyager en toute sérénité.

>> Du change et des sacs tu emmèneras. Le mal des transports n’est pas un mythe, alors autant anticiper, même si bébé n’est pas sujet aux vomissements en temps normal.

>> Dans un bon siège auto tu investiras. Aucun des commandements précédents n’est valable si bébé n’est pas bien installé, en toute sécurité. Pour bien le choisir, c’est par ici !

Et vous, quels sont vos trucs et astuces pour voyager avec bébé ?

20141224_154902

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les 10 commandements pour voyager avec un enfant »

  1. Je decouvre juste ton article, ecrit…le jour de ma naissance!;-) tout ce que tu dis est bien vrai! Jai fait mon premier grand voyage cette semaine, pour mes 1eres vacances et cest exactement ce quon a fait! Finalement, sont pas si nuls ces parents la!!;-)

    J'aime

  2. Cibler les aires d’autoroute avec des jeux pour enfants. Sur notre trajet auvergnat nous avons maintenant nos habitudes sur une aire peu encombrée et riche en activités diverses qui permettent de se dérouiller les jambes et de courir, même quand il pleut.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.