Ces mots magiques

Il est des petits mots doux à croquer… Comme ce premier « maman » prononcé timidement mais non moins parfaitement sur une table à langer. Bébé muet nous fait découvrir depuis peu une voix aigüe et fluette, craquante à souhait ! Reste à trouver le décodeur…

Si je veux être parfaitement honnête, je dois avouer que l’adorable « maman » s’est rapidement transformé en mamaaaaaaaaaaamaaaannnn, (prononcé uniquement en situations d’extrême urgence ou de grande colère !). Il y a également de nombreux papapa – papapa, déclamés de préférence en l’absence dudit papa. Mais le mot (valise) du moment, c’est « piti chuiss », qui signifie en réalité petit suisse ou petit gâteau.

Et puis il y a tous ces mots que l’on ne décode pas toujours. Il a ainsi fallu quelques jours pour traduire « Aaaaaaapou, Aaaaaaapou… », version très personnelle du « pinpon » de la sirène des pompiers (nous habitons à côté d’une caserne). Bébé exaspéré m’a finalement apporté le camion rouge de petit ours brun.

Il y a enfin ce « agor ? », prononcé avec une voix aigüe montante, qui se révèle être une jolie tentative de « encore ? ». Ou bien ce « apic », répété à maintes reprises chez nounou mais toujours non élucidé. Et vous, avez-vous parfois galéré à décoder bébé ?

Publicités