Ostéopathie : maman & bébé conquis

Ostéopathie pour bébé

Journée particulière pour B. hier… Nous avions rendez-vous chez son ostéopathe !  C’était sa troisième séance à Bordeaux mais la sixième depuis sa naissance et c’est un fait : cela a fait des miracles !

J’ai découvert l’ostéopathie durant ma grossesse, sur les conseils de ma sage-femme, désolée de me voir complètement coincée après une malheureuse tentative de pose de carrelage.

– Future maman, si tu me lis, prend une option bidon-centrée, sieste sur le canapé, relaxation et massages à volonté, plutôt que le mode wonder woman qui entend prouver qu’elle est enceinte mais non impotente. –

Dans mon cas, le mal était fait (et je vous assure que je souffrais) et seule l’ostéopathe a su soulager ma sciatique (accompagnée d’une pratique régulière de la marche). A ma grande surprise cependant, elle ne s’est pas contentée d’apaiser mes maux de grossesses… Elle m’a aidée à préparer le jour J.

Quand vous mesurez à peine 1m55 et que vos professeures de danse ont fustigé, les unes après les autres, votre bassin fermé et trop étroit, une séance d’ostéopathie s’impose ! Certes, bébé était un modèle miniature (2.470kg pour 45cm), mais je suis persuadée que ce rendez-vous au début du 9ème mois a permis d’éviter la case césa.

C’est donc sans hésiter qu’à la sortie de la maternité j’ai pris rendez-vous pour bébé. Coliques, RGO, problèmes d’alimentation… Le cocktail était suffisamment détonant ! D’ailleurs, l’ostéopathe est la première à avoir évoqué une possible intolérance au lait. Reste que cela ne remplace pas un bon suivi médical dans les cas complexes (n’est-ce pas B. ?) mais c’est un très bon accompagnement.

Et même si bébé va bien, une séance après l’accouchement est souvent bénéfique pour l’aider à se remettre de l’épreuve qu’est sa venue au monde !

>> Pour aller plus loin :

Voici le site de la société européenne de recherche en ostéopathie périnatale et pédiatrique (Seropp). Vous y trouverez des infos, conseils et bonnes adresses.

Publicités