Quand les hommes veulent reprendre le pouvoir…

Papa pouvoir

Et si le masculinisme débarquait en France ? La question est posée, 24 heures après le retour d’un père sur terre. Serge Charnay est descendu de sa grue lundi à Nantes. Mais si, derrière cette tentative désespérée d’un père pour obtenir la garde de ses enfants, se cachait en réalité un hold-up médiatique parfaitement orchestré pour faire avancer la cause des hommes ?

C’est le Huffington Post qui, le premier, a soulevé le potentiel lièvre. Le site dénonce une opération parfaitement millimétrée, comme le laisse entendre les propos de Serge Charnay : « j’ai fait mon boulot, donc il est temps de descendre ». Que cela signifie-t-il ?

Ce père en détresse est en réalité un proche de l’association SOS Papa, une organisation qui milite pour les droits des pères… Et qui ne serait pas insensible au courant masculiniste.

Petit cours de rattrapage ici : le masculinisme est un mouvement né outre-Atlantique qui milite pour un retour aux valeurs patriarcales et mène un lobbying actif contre l’égalité homme-femme.  

Ceci pourrait expliquer les propos incroyablement misogynes de Serge Charnay : « Ce qui m’énerve le plus, c’est que la cause des papas n’est pas entendue et que les femmes qui nous gouvernent se foutent toujours de la gueule des papas et qu’il va falloir se battre beaucoup plus ». Osez le féminisme n’a pas tardé à répliquer ! La guerre des sexes semble donc déclarée… Dommage que les enfants soient pris en otage !

Publicités