Être une femme

Être mère, et après ? Je suis de celles qui pensent que le plus dur dans la maternité, c’est de ne pas oublier son couple, et de ne pas s’oublier tout court !

Quand les nuits sans sommeil s’accumulent (spécial dédicace à B. qui a attendu 7 mois pour dormir 8 heures d’affilées) les cernent envahissent votre visage, sans parler des kilos bonus, gagnés avec la maternité… Disons que l’on ne se sent pas au mieux de son sex-appeal !

Être mère n’est pas toujours glamour et se sentir femme dans ces conditions, pas forcément évident. C’est pourquoi M. m’offre de temps à autre une parenthèse enchantée. Ce matin par exemple : une demi-heure pour se faire masser et chouchouter à l’Escale détente.  Entre senteur d’agrumes, huile et massage oriental, je me suis évadée… et retrouvée ! Il m’avait déjà fait un cadeau similaire au sortir de la maternité et j’avais adoré.

Et vous ? Quand et comment trouvez-vous le temps de n’être pas qu’une maman ?

>> Pour les mamans bordelaises, retrouvez mes adresses coups de cœur ici !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Être une femme »

Les commentaires sont fermés.