Sueurs froides

1er pas

1 pas… 2 pas… 3 pas… Cahin, caha… C’était notre joli cadeau de Noël. Oubliez le quatre pattes, désormais c’est sur deux pieds que cela se passe ! B. s’est lancé dans la grande aventure de la marche. Et moi, j’enchaîne les sueurs froides !

Ce n’est pas une histoire d’équilibre. B. a pris son temps mais il maîtrise parfaitement sa nouvelle position. Ce qui coince en réalité, c’est la notion de danger qu’il n’a manifestement pas encore intégré. En somme, B. marche quoi qu’il se passe sous ses pieds ou devant son nez. Un jouet ? Une marche ? Un trou ? Un mur ? De pas en pas, bébé court… à la catastrophe !

Ce n’est pas l’envie qui manque, mais j’ai renoncé à l’entourer dans du papier bulle. En lieu et place, j’ai donc opté pour un stock d’Arnica. A défaut de soigner mes sueurs froides, je peux toujours essayer de panser bébé !

Publicités