Le poids de la balance

Avez-vous remarqué comme le fait de devenir mère nous transforme en véritables obsédées de la balance ? On pourrait pourtant croire qu’elle deviendrait notre pire ennemi, après 9 mois passés à grignoter sans regarder. Parce que soyons honnêtes, sages-femmes et médecins ont beau dire de ne pas manger pour deux mais de manger deux fois mieux… On fait ce qu’on peut !

Et pourtant, c’est bien la balance qui nous obsède lorsque l’on devient maman. Parce que la santé de bébé est aussi une affaire de poids, il devient rapidement l’objet de toutes nos attentions… Et même dans les cas les plus extrêmes, de nos conversations !

Je plaide coupable, et je défie celle qui n’aura pas fait la chose suivante :

        – Inscrire le poids de bébé sur le faire-part de naissance ? Pratique des plus étranges, il faut l’avouer. Avez-vous déjà vu quelqu’un inscrire le score de la balance sur son CV, ou encore se présenter en disant : « bonjour, je m’appelle M. et je pèse xx kg.

       – Envoyer un texto aux copines à la sortie d’une visite médicale pour donner fièrement le verdict de la balance ?

        – Répondre du tac au tac si l’on nous demande combien pèse bébé, comme s’il s’agissait d’une question de vie ou de mort.

        – Disserter longuement de la prise de poids de bébé…

Personnellement, 13 mois que B. est là, et je n’ai toujours pas lâché l’affaire ! Toujours cette même impatience avant chaque pesée mensuelle chez le pédiatre ! A croire que devenir maman, c’est aussi devenir un peu… Obsessionnelle !

Publicités