Un congé paternité pour tous

Le conseil général de Seine-et-Marne a fait des émules. Il y a quelques semaines, son président, Vincent Eblé, accordait un congé parental à une femme dont la compagne attendait un enfant. Une grande première dans la fonction publique ! Mais ce ne sera désormais plus une exception.

Le conseil général de l’Essonne vient en effet d’accorder un congé paternité à Marinette Pichon. L’ancienne internationale de football féminin, emblème de l’équipe de France, va bénéficier de 11 jours de congés pour accueillir le petit garçon que sa compagne devrait mettre au monde fin novembre. Une situation qui devrait peu à peu se généraliser. Le député et président du conseil général de l’Essonne, Jérôme Guedj, a déposé un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Adopté en commission mardi, il sera en vigueur le 1er janvier. Le congé dit « de paternité » devrait devenir un congé « d’accueil à l’enfant ».

Lire également : homoparentalité : le changement a commencé

Publicités