Crèche qui se passe se mobilise

Une crèche éphémère s’est installée ce matin devant le ministère des Affaires sociales. Il s’agissait ici d’une initiative du collectif Crèche qui se passe pour demander la création d’un véritable service public de la petite enfance. Pour rappel, le 10 octobre dernier, la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, a présenté les grandes lignes de sa politique en matière de petite enfance. Objectif : proposer une offre de solutions sur l’ensemble du territoire pour l’accueil des enfants de moins de 3 ans. Mais le collectif voudrait désormais des détails sur ce dispositif.

Crèche qui se passe souligne qu’actuellement un enfant sur 10 seulement est accueilli par le système public. Pour les autres, c’est crèche privée, assistante maternelle ou système D. Ici c’est simple, il aurait fallu inscrire B. en crèche avant même sa conception. Avant même de savoir d’ailleurs que l’on vivrait un jour dans cette ville !

Le collectif, associé à celui de Pas de bébé à la consigne, souhaite également l’abrogation du décret Morano, qui a assoupli les conditions d’encadrement dans les crèches. Ce qui devrait être fait prochainement. Le gouvernement s’y est engagé !

Pour signer la pétition, par ici !

Publicités