Maman solo : coup de chapeau !

J’ai un aveu à faire : depuis la naissance de B., je voue une admiration sans borne aux mamans solos. Il faut dire qu’avant d’accoucher, j’étais la reine des « to do list ». 3 inventaires à minima, rédigés chaque jour pour faire le tour des choses à faire, dont un pour se rappeler de consulter la fiche où sont référencées ces fameuses tâches ! Bref, Bree Van de Kamp, c’était moi.

Et puis, il y a 13 mois, B. est arrivé… et depuis je ne trouve plus le temps d’écrire la moindre liste ! Remarquez que je ne m’en porte pas plus mal. Seul mon frigo fait parfois la grimace lorsqu’il m’apprend à 19 heures que j’ai oublié de le remplir. Un luxe lorsque l’on a la chance d’être deux ! Mais ce n’est pas le cas des mères célibataires. Pour elles, l’organisation est une question de survie.

L’Ipsos vient de dresser le portrait de ces mamans solos. Des mères presque comme les autres, qui se reconnaissent beaucoup de courage et une forte capacité d’organisation à plus de 85%. Elles sont aujourd’hui en France entre 1.5 et 2 millions et pour beaucoup fauchées et définitivement seules. Une mère célibataire sur 2 souffre de problèmes financiers et une sur quatre dit ne pouvoir compter sur personne. Et pourtant, plus de 70% de ces mamans solos sont heureuses !

Publicités