Homoparentalité : le changement a commencé

Voici une première qui mérite à mon sens d’être signalée. Le conseil général de Seine-et-Marne vient d’accorder un congé parental à une femme, dont la compagne attend un bébé. L’employée avait déposé sa demande dès cet été, bien que la législation française ne prévoie pas de congé parental pour les couples homosexuels.

Demande accordée

Pour Vincent Eblé, le président du conseil général de Seine-et-Marne, autoriser ce congé était naturel, puisque la légalisation du mariage entre deux personnes du même sexe est tranchée. Le projet de loi sur le mariage et l’adoption homosexuels sera présenté le 24 octobre en conseil des ministres. A partir de là, Vincent Eblé estime que tous les couples doivent être traités de la même manière. Le conseil général de Seine-et-Marne assumera cependant la charge financière de ce congé seul.

Cette initiative est une grande première dans la fonction publique. Jusqu’à présent, seules quelques entreprises (Cofiroute, l’Oréal France, SFR) avaient pris l’initiative d’accorder un congé parental à chaque employé, qu’il soit en couple hétérosexuel ou homosexuel.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Homoparentalité : le changement a commencé »

Les commentaires sont fermés.